Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

20 avril 2014 7 20 /04 /avril /2014 00:02
Thérèse Kouznietzoff, petite femme mais grande patriote

À l’occasion de la journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation, dimanche 27 avril 2014, il est utile de se souvenir de Thérèse Kouznietzoff, décédée le 23 décembre 2013.

Née en 1919 de parents roumains, naturalisés français en 1930, Thérèse Litman, épouse Maurice Kouznietzoff, un employé de bureau arrêté à Paris dans la seconde grande rafle qui touche les juifs de la capitale, onze mois avant la rafle du Vel d'Hiv, le 20 août 1941. Interné à Drancy, déporté à Auschwitz le 22 juin 1942, il fait partie des 29 survivants sur les 999 personnes qui composèrent son convoi.

Thérèse Kouznietzoff est arrêtée sur dénonciation le 14 juillet 1944, alors qu’elle se rendait à une manifestation patriotique place de la République. Elle également internée à Drancy, puis déportée par le dernier convoi à quitter le camp parisien pour Auschwitz le 31 juillet 1944. Thérèse compte 283 rescapés sur les 1300 personnes de son convoi en avril 1945.

Nommée membre de la Commission nationale des déportés et internés politiques en 1998, Thérèse Kouznietzoff a été décorée de l’ordre du mérite, secrétaire générale de la section de Joinville-le-Pont de l’Association des déportés internés, résistants et patriotes (ADIRP). Elle est également restée secrétaire générale de l’ADIRP Val de Marne jusqu’à la dissolution de cette association, en novembre 2013.

C’est l’ancien président du conseil général du Val-de-Marne, Gaston Viens, lui aussi résistant et ex-maire d’Orly, qui lui a rendu hommage, estimant que « Thérèse était une grande dame, fragile, mais forte. »

Toute menue, elle témoignait chaque fois qu’on la sollicitait dans les écoles et participait à toutes les manifestations du souvenir, avec sérieux, mais en apportant à chaque fois un sourire qu’on sentait plein d’espoir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Duguesclin 09/05/2014 00:50

Encore une " française " à la mode du Coppé...

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes