Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

27 mai 2014 2 27 /05 /mai /2014 00:09
Les souverainistes anglais progressent moins que la gauche

Les élections locales anglaises du 22 mai 2014 ont montré un recul des conservateurs au pouvoir tant au Pays de Galles qu’en Angleterre. Ils ne détiennent plus que 1 333 élus (-174) sur les 4 172 sièges à pourvoir et sont majoritaires dans 40 villes (-12), tandis que leurs alliés libéraux-démocrates s’effondrent avec 409 sièges (-254) et 6 villes (-1).

La plus forte progression est celle des travaillistes, qui contrôlent 82 villes (+6) et 2 100 sièges de conseillers (+341). Les Verts avancent aussi avec 36 sièges (+14).

Les souverainistes progressent fortement, avec 163 élus (+128). Mais ils ne sont majoritaires dans aucun conseil. Il y a également 131 élus d’autres formations ou indépendants (-63). Il n’y a pas de majorité dans 31 communes (+7).

Rappelons qu’au Royaume-Uni, les élections municipales se tiennent par tiers, tous les ans, à la majorité relative dans de petites circonscriptions.

À Runnymede, la ville jumelée avec Joinville-le-Pont, les résultats ne changent pas la situation du conseil municipal qui est composé de 34 conservateurs, 6 élus d’un groupe civique local (RIRG), un souverainiste (UKIP) et un indépendant.

Les travaillistes progressent légèrement, passant de 17,7% en 2011 à 18,3% en 2014. Les Verts, qui n’étaient pas présents en 2011, obtiennent 2,4%.

Les libéraux-démocrates, qui avaient fait une percée en 2010, dégringolent depuis (8,6% en 2011, 2,2% en 2014), tandis que les conservateurs reculent de 53,7% à 40,6%. En quatre ans, la coalition de droite au pouvoir passe de 77,5% aux législatives de 2010 à 42,8%...

La percée des souverainistes de l’UKIP confirme qu’il s’agit d’une tendance politique significative à Runnymede. Ils passent de 11,2% en 2011 à 26,6% en 2014. Ils n’ont cependant emporté aucun siège en 2014.

Le groupe indépendant, qui ne présentait que deux candidats, les a faits élire avec une large majorité devant les conservateurs. Il garde ainsi sa place au sein du conseil.

Le maire de Runnymede pour la période 2013-2014 est Yvonna Lay, conservatrice.

Yvonna Lay, maire de Runnymede (2013-2014)

 

Municipales 2008

Législatives 2010

Municipales 2011

conservateur

57,1%

55,9%

53,7%

travailliste

14,6%

13,4%

17,7%

libéral

6,5%

21,6%

8,6%

souverainiste

8,3%

6,5%

11,2%

indépendant

12,3%

 

8,6%

divers

1,0%

1,4%

0,2%

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans international élections
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes