Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

26 juin 2014 4 26 /06 /juin /2014 14:07
Acharnement anti-navette

Un des premiers actes du nouveau maire de Joinville, Olivier Dosne (alors divers droite), fraîchement élu en 2008, avait été de supprimer au cours de l’été une des deux navettes scolaires existantes à Joinville-le-Pont.

L’objectif des navettes était de permettre aux enfants éloignés de rejoindre leur école grâce à des transports collectifs. En effet, la situation des établissements d’enseignement de la rive droite de la Marne au sud de la commune fait que les résidents du quartier de la Marne ont une distance conséquente à franchir (2 200 mètres entre l’avenue de Diane et l’école du Parangon), sur des axes encombrés et non desservis par des transports publics.

En juillet 2008, l’arrêt de la navette scolaire Mermoz avait été décidé, selon le communiqué de la municipalité « afin d’optimiser l’organisation et les services offerts par les écoles » en assurant que « cette suppression permettra de proposer davantage de sorties scolaires. »

Depuis, on n’a constaté aucune augmentation des sorties scolaires.

La disparation de la première navette était certes discutable, mais il y avait des alternatives (bus 112 notamment).

Le deuxième mandat d’Olivier Dosne (Ump) se présente de la même manière que le premier.

Annoncée cet été, la fin de la deuxième navette va poser un véritable problème, car là, il n’y a pas d’option raisonnable autre que la voiture individuelle : aucun bus ne passe sur le quai de la Marne où il n’y a pas non plus de voie cyclable. La mairie a annoncé discrètement qu’elle ne reprendrait pas le ramassage des élèves à la rentrée.

Parents d’élèves et riverains ont lancé une pétition pour protester et demander le maintien de la desserte de leur quartier, déjà bien pauvre en équipements.

À l’échelle de Joinville, c’est une nouvelle suppression d’un service public.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Joinville In&Off 27/06/2014 11:40

Merci Benoît pour cette info que j'ai relayée sur le site d'information locale www.joinville-in-off.com.

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes