Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

12 juillet 2014 6 12 /07 /juillet /2014 00:14
Jardin princier

Le site Charles Pathé, sur les bords de Marne de le quartier de Palissy à Joinville, qui abritait les usines cinématographiques (Pathé, GTC) devrait bientôt avoir un nouveau locataire. La société Jardiland a annoncé qu’elle y installait son siège social national, rapatrié depuis Bergerac (Dordogne). C’est une bonne nouvelle pour la vie économique joinvillaise… mais un mauvais coup pour l’emploi en France.

En effet, l’enseigne de magasins de jardinage vient d'engager un plan social qui toucherait plus de 500 des 2 500 salariés de l'entreprise, selon la CFDT, premier syndicat dans la société, dont 400 licenciements. Les cinq sites administratifs actuels vont fermer (deux à Paris, un à Angers, un à Lyon et un à Trélissac en Dordogne) au profit de la seule nouvelle implantation de Joinville-le-Pont. Quatre pépinières du groupe vont également disparaître.

Par contre, le réseau de 204 magasins en France, essentiellement en franchise, ne devrait pas être touché.

Pour Gildas Govet, le propriétaire des lieux qui portent toujours le nom de « Cité du cinéma », c’est un trait tiré sur le passé : il confiait au journal Le Parisien (13/03/2014) que « l'histoire du site intéresse peu les locataires potentiels. En revanche, l'architecture attire beaucoup ». Et l’allure des anciennes usines Pathé puis GTC devrait être préservé.

Selon le quotidien, des commerçants joinvillais se frottent les mains à l'évocation de ces potentiels nouveaux clients : « On va gagner en activité économique, même si ça va peut-être ajouter un peu de pagaille en circulation et en stationnement. »

En difficulté sur le plan économique, Jardiland a été reprise en janvier 2014 par un fonds d'investissement baptisé L-GAM, principalement abondé par la famille princière du Liechtenstein, selon Le Figaro (02/02/2014).

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans économie Emploi quartiers
commenter cet article

commentaires

serrurerie paris 15/02/2015 13:15

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes