Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 00:05
IDS 1981
IDS 1981

Encore étudiant, puis effectuant mon service militaire (c’était à la fin des années 70), j’ai défendu le droit des appelés du contingent et des autres militaires à défendre leurs revendications et à ses syndiquer. J’ai pour cela participé à des mouvements en France (comme Initiative pour le droit des soldats, IDS) et en Europe (la Conférence européenne des organisations de soldats, ECCO), organismes qui dialoguaient avec des syndicats étudiants et la Cfdt.

Aussi je ne peux que me réjouir des deux récents arrêts de la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH), qui siège à Strasbourg et qui, selon les commentateurs (notamment le Nouvel Observateur, 02/10/2014), « ouvre une brèche pour le droit de se syndiquer » dans les armées.

Les juges européens ont reconnu le principe de « restrictions légitimes » à la liberté d'association des militaires, défendu par les autorités françaises. Mais ils ont considéré que de telles limitations ne pouvaient pas aller jusqu’à interdire de manière « pure et simple de constituer un syndicat ou d'y adhérer », comme c’est le cas en France.

La CEDH répondait à deux réclamations, d’un gendarme de 49 ans, Jean-Hugues Matelly, fondateur en 2008 du Forum gendarmes et citoyens et de l'Adefdromil (Association de défense des droits des militaires), créée en 2001 par deux militaires.

Pour la CEDH l’interdiction pure et simple de constituer un syndicat ou d'y adhérer viole la liberté d'association car elle « porte à l'essence même de cette liberté ».

Rappelons que de plusieurs pays disposent de syndicats de soldats, sans que cela ne nuise à leur capacité de défense : c’est le cas de l’Allemagne, des Pays-Bas, etc.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans syndicats droits de l'homme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes