Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 15:02
L’enquête publique pour l’aménagement Leclerc

Une enquête publique est en cours sur l’intérêt d’un nouveau projet immobilier à Joinville. Ce projet concerne les anciennes usines de montures de lunettes Cartier, baptisées antérieurement Luxury Eyewear et précédemment encore Essilor.

Selon les documents de la mairie, le projet prévoit « 169 logements, dont 17 en accession sociale »

Le projet va donc amener environ 400 habitants en plus sur le haut de Joinville, s’ajoutant au renfort provenant de la Zac autour de la mairie (1 100) et aux quelques centaines issus des opérations de l’ancien centre culturel, bd du Ml Leclerc, rue Bernier, rue de Joinville ou quai de la Marne. À l’issue de ces opérations, la population de la rive droite de la Marne devrait avoir enregistré une hausse de près de 2 000 personnes (elle comptait moins de 8 000 habitants en 2008).

S’il est mis en œuvre, le projet du maire aura comme conséquence de supprimer une zone qui était, dans le plan local d’urbanisme, réservée à l’activité économique. C’est un changement majeur, qui modifie l’équilibre voulu entre les différentes formes d’occupation du sol. Petit à petit, les unités productives quittent la commune et sont remplacées exclusivement par du logement.

Le projet prévoit également la création d’une « école maternelle de 12 classes ». Le besoin d’une augmentation de la capacité d’accueil des plus jeunes avait été mis en évidence au cours des enquêtes préalables au lancement de la Zac des Hauts de Joinville – une évidence pourtant niée par la municipalité, qui prétendait que les nouveaux arrivants n’auraient que très peu d’enfants. Les premiers installés lui ont vite donné tort.

Dans de prochains articles, je reviendrai sur les enjeux de cette modification très substantielle des règlements d’urbanisme municipaux.

Pour l’instant signalons que l’enquête se déroule jusqu’au vendredi 20 février 2015 inclus. Un registre est déposé en mairie de Joinville, où les remarques peuvent être déposées.

Le commissaire enquêteur, M. Patrice Trinquet, recevra le public à l’hôtel-de-ville le vendredi 20 février de 9h à 12h.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes