Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Pronostics pour les législatives en Val-de-Marne

Publié par Benoit Willot sur 24 Mai 2017, 00:01am

Catégories : #Législatives, #Val de Marne

Article rectifié après actualisation par Laurent de Boissieu de son propre site (en y ajoutant les étiquettes politiques et en rajoutant la 1e circonscription).

Le journaliste politique Laurent de Boissieu (La Croix) livre sur son blog Ipolitique son pronostic pour la future Assemblée nationale. il s’agit de « tris mathématiques », sans qu’il ait, précise-t-il, analysé la situation circonscription par circonscription.

Au niveau national, de Boissieu prévoit 228 sièges pour la majorité présidentielle dont 194 pour La République en marche, 36 pour le Modem auxquels pourraient s’ajouter 17 divers droite et autant de divers gauche qui n’ont pas de concurrent LREM ou Modem sans avoir leur investiture, c’est-à-dire 262 députés sur 577. En outre, de Boissieu signale qu’il ne comptabilise pas les élus des îles du Pacifique qui s’apparenteraient à la majorité, ni les élus sous l’étiquette Ps ou des formations de droite qui décideraient de soutenir le gouvernement.

Pour le Val-de-Marne, ses prévisions sont tout simplement un raz-de-marée macroniste.

Dans la 1e circonscription (Saint-Maur),André Kaspi (LR) ne prendrait pas la suite de Sylvain Berrios le maire (LR) dont il est l’adjoint, mais Frédéric Descrozaille (LREM) serait élu.

Dans la 2e circonscription (Créteil), Jean Francois Mbaye (LREM, div. gauche) emporterait le siège détenu par Laurent Cathala (Ps), qui ne se représente pas.

Dans la 4e circonscription (Chennevières, Villiers), Maud Petit (Modem, ex-UDI) prendrait la succession de Jacques Alain Bénisti (LR) qui ne se représente pas.

Dans la 5e circonscription (Champigny, Nogent, Le Perreux), c’est Nadine Ret (LREM) qui battrait le député sortant Gilles Carrez (LR).

Dans la 6e circonscription (Vincennes) Guillaume Gouffier-Cha (LREM, ex-Ps) supplanterait la députée écologiste Laurence Abeille (EELV).

Dans la 7e circonscription (Fresnes) Jean-Jacques Bridey (LREM, ex-Ps), seul député sortant de la majorité, serait reconduit.

Dans la 8e circonscription (Maisons-Alfort, Charenton, Saint-Maurice et Joinville), c’est la jeune avocate Jennifer Douieb Nahon (LREM) qui détrônerait le pilier de la droite locale, Michel Herbillon, toujours maire de Maisons-Alfort.

Dans la 9e circonscription (Alfortville, Vitry) Gaelle Marseau (LREM) empêcherait le sénateur maire socialiste Luc Carvounas d’hériter du siège de René Rouquet (Ps).

Enfin, dans la 11e circonscription (Cachan, Villejuif) Albane Gaillot (LREM) remplacerait Jean-Yves Le Bouillonnec (Ps) qui ne se représente pas

Ainsi, avec 8 élus LREM et une Modem, la majorité d’Emmanuel Macron serait, dans le département, de 9 sièges sur 11.

Seules lui échapperaient la 3e (Villeneuve-Saint-Georges), où la lutte pour le poste du sortant Roger-Gérard Schwartzenberg sera sûrement très ouverte, et enfin la 10e (Kremlin-Bicêtre) où le sortant Jean-Luc Laurent (MRC) demande le renouvellement de son mandat, avec le soutien du Ps mais fait face à une forte concurrence à gauche.

Ne cachons pas que ce serait une surprise que de voir battre Gilles Carrez, maire du Perreux et personnalité éminente de la droite parlementaire ou Michel Herbillon, dans circonscription où tous les postes de maires comme de conseillers départementaux sont tenus par Les Républicains et la droite de toute éternité (politique).

Une surprise, mais aussi une joie.

Rappelons cependant que les "tris mathématiques" ne sont pas des prédictions.

Jennifer Douieb Nahon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents