Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Joinville a-t-elle été précurseur de l’embrasement des banlieues ?

Publié par Benoit Willot sur 5 Novembre 2005, 00:00am

Catégories : #sécurité et justice

La destruction du bâtiment de l’Aviron sur l’île Fanac n’a, bien sûr, aucun lien direct avec les évènements actuels, qui voient d’ailleurs les communes voisines de la nôtre de plus en plus touchées (attaque d’un bus à Champigny, incendies volontaires à Maisons Alfort, etc.). Mais, malgré, tout, on ne peut s’empêcher d’y voir une origine commune : la démolition gratuite de biens d’usage collectif.

Le feu relève, pour la pensée préhistorique du sacrilège ou au moins de l'activité héroïque.

Dans la mythologie grecque, les dieux sont dérangés par le fait que les hommes maîtrisent le feu, car leur pourvoir s'amoindrit un peu. C'est pourquoi on raconte que pour se venger, ils s'associent pour donner aux hommes Pandore. Lorsqu’il ouvre la jarre interdite, y trouve la vieillesse et la maladie, le malheur, et tous se répandent immédiatement sur toute la terre. Cependant au fond de la jarre, il y a un autre élément qui se répand : l'espoir.

Trouvera-t-on un peu d’espérance au bout du spectacle, aujourd’hui accablant, des incendies de ces jours derniers dans les banlieues ?

_DSC7783
Un pompier sur l'île Fanac
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents