Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


1210 : dos d'âne

Publié par Benoit Willot sur 24 Avril 2010, 00:18am

Catégories : #histoire

Il y a huit siècles, en 1210, l’agglomération de Joinville n’existe pas. Pourtant, il y a déjà un pont situé vraisemblablement à peu près au même endroit que l’actuel franchissement de la Marne.

Il est mentionné en en 1205 par une charte signée par l'archevêque Eudes de Sully dote l'abbaye, et porte le nom latin de Pons Olini, qui donnera Pont Olin ou Pont au lin. L’ouvrage est un pont à chaussée vraisemblablement construit en bois, étroit, incurvé, en dos d'âne. Il existerait déjà depuis plusieurs siècles des ouvrages d’art à cet endroit.

Sur la rive gauche de la Marne, la plaine alluviale est occupée par une ferme rattachée à l'abbaye de Fontenay, mentionnée dans des titres latins de 1207 sous l’appellation de Portus Longini ou Javellu Porlengi, qui deviendra à l'usage Poullengis, Poulangis et de nos jours Polangis. La ferme deviendra plus tard un manoir.

La rive droite accueille un hameau, qui sera désigné comme le Pont-des-Fossés vers 1259. S'y installent des aubergistes qui ont comme clients les bateliers de la Marne et les voyageurs se rendant dans la Brie ou plus loin vers l’Est.

Une chapelle, dédiée à Saint-Léonard, est édifiée pour les bateliers vers 1231, par les moines bénédictins de Saint Maur. Elle constituera le lieu de culte du village jusqu’à la révolution française. Une fontaine d'eau fraîche y est installée. Sa crypte sera démolie après la seconde guerre mondiale.

St Leonard Clovis Saint Léonard et Clovis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents