Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 22:04
La rentrée devait être difficile pour les usagers du RER habitués à garer leur véhicule sur le parking, dont l’entrée se situe dans le Bois de Vincennes (c’est à dire sur le territoire de Paris). Ils auraient se retrouver sans lieu de stationnement, car la construction d’un immeuble de bureau, destiné à l’installation d’une mutuelle, devait démarrer en septembre.
Un recours juridique, déposé par l’association Joinville écologie, est venu bouleverser les projets. L’association conteste non pas la suppression des lieux pour autos, mais bien le fait que le terrain sur lequel se situe le futur immeuble empiète de quelques mètres sur le Bois de Vincennes, un espace boisé classé.
Le conseil de Paris avait débattu du projet le 26 mars 2007. Un élu Vert, Christophe Najdovski, jugeait le projet « consternant ! ». Un de ses collègues, Jean-François Blet a déposé un vœu « pour que la Ville de Paris cesse de cautionner des projets allant à l’encontre des objectifs de réduction de la circulation automobile ».
Pierre Mansat, adjoint au maire communiste, s’est « un peu étonné de la découverte par certains élus du 12ème de cette situation, puisque le projet figurait en toutes lettres dans le protocole de coopération signé entre Paris et la Mairie de Joinville, qui a été adopté à l’unanimité des élus du 12ème arrondissement et du Conseil de Paris. »
Il a ensuite souligné que « cette volonté de réaliser un immeuble de bureaux au-dessus d’un pôle d’échange du R.E.R. correspond tout à fait aux préconisations du Schéma directeur de la Région Ile-de-France. Il fait partie des sites à urbaniser. »
Pierre Mansat a considéré que le projet est « tout à fait en conformité avec l’ensemble des prescriptions environnementales concernant le bois de Vincennes », remarquant que le projet « maintient le parking public » et « n’augmente pas le nombre de véhicules qui entreront dans cet espace ».
Les arguments de l’adjoint en charge des relations entre Paris et sa banlieue semblent avoir convaincu, au moins les élus du conseil de Paris, car le vœu écologiste fut retiré et la délibération adoptée à l’unanimité.
Mais vérité en deçà du Bois de Vincennes n’est pas forcément vérité au delà. En tout cas, le projet, qui est fort ancien puisqu’il était, à l’origine, inclus dans le programme de l’ex zone d’aménagement concertée, devenue le quartier des Canadiens – le premier projet d’urbanisme de Pierre Aubry, après son élection en 1983.
L’interruption ne plaît guère à l’équipe en place. Georges Nérin, adjoint au maire (UMP) en charge de l’urbanisme, s ‘exclamait, dans le quotidien Le Parisien (31/07/2007) : «je suis indigné. Il y a 450 emplois en jeu et il s'en fiche ! » Il visait dans sa déclaration, Michel Laval, conseiller municipal écologiste, l’auteur du recours. 10 000 m² de bureaux sont prévus sur l’ancien parking.

En tout cas, en l'attente de la décision du tribunal, les usagers du parking ont quelques mois de répit.
parking-RER-2007-04-1.JPG Le parking avec à droite, la gare RER et à gauche, le début du Bois de Vincennes

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans urbanisme
commenter cet article

commentaires

YannSan 23/02/2009 23:37

Bonjour Benoît,Est-ce que la nouvelle équipe municipale à communiqué ses intentions à propos de l'aménagement du parking près du RER pour réaliser un immeuble de bureaux ?Un peu de taxe professionnelle sur Joinville ne ferait pas de mal ;-)(même si le président de la République en a prophétisé la disparition dans un discours TV de circonstance )

Benoit Willot 23/02/2009 23:59


De fait, le projet dépend peu de la nouvelle municipalité: le permis de construire est signé depuis longtemps, le cosntructeur est là, la promesse de vente est signée. Mais il se dit qu'un des deux
recours a été retiré et que l'autre devrait aussi être retiré prochainement. Donc, que plus rien ne s'opposerait à la mise en oeuvre du projet.
Mais aucune informaiton n'est encore officielle. Attendons.


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes