Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Squatteurs puis hébergés, de Cachan à Joinville-le-Pont

Publié par Benoit Willot sur 30 Septembre 2007, 23:00pm

Catégories : #logement

Le quotidien Le Monde (16/08/2007) évoquait ce qu’était La nouvelle vie des ex-squatteurs de Cachan. Parmi eux, Karim, 39 ans (un prénom d'emprunt). Il nourrit une espérance : trouver un appartement. « Mais en attendant, lui, sa femme et leurs deux enfants occupent une chambre double dans un hôtel de Joinville-le-Pont (Val-de-Marne). Cette famille d'Algériens revient de si loin qu'elle se réjouit presque de son sort. A l'automne 2006, le couple était en situation irrégulière et avait failli être exclu du protocole signé avec le ministère de l'intérieur. Finalement, ils ont été pris en charge, puis régularisés à la fin 2006. "Quand j'ai appris qu'ils allaient nous donner des papiers, je me suis dit : "C'est pas vrai, ils se sont trompés de nom."" Ensuite, les événements heureux se sont enchaînés : Karim et sa compagne se sont mariés le 22 janvier ; quelques jours après, elle mettait au monde leur deuxième enfant. Maintenant qu'il est en règle, Karim a l'impression de "respirer un autre oxygène". Il ne marche plus "dans l'ombre" et projette d'aller quelques jours en Algérie où il n'est pas retourné depuis la fin 2001. "La première chose que je ferai, c'est de me recueillir devant la tombe de ma mère. Je n'ai pas pu assister à ses obsèques." »
Au moins deux familles en provenance de l’ancien squat de Cachan ont figuré parmi les résidents de l’hôtel social de fait qu’est devenu Hipotel (quartier des Canadiens).
hipotel-joinville-pont-copie-1.jpg
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents