Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Le processus de désignation des candidats socialistes

Publié par Benoit Willot sur 1 Octobre 2007, 23:39pm

Catégories : #municipales

Le parti socialiste a adopté des règles pour assurer la désignation de ses candidats.
D’abord, le premier des socialistes
Les différentes sections locales du parti socialiste vont d’abord désigner « le premier des socialistes », c’est à dire la personne qui aura vocation soit à prendre la tête de liste, soit à se situer derrière des personnes issues d’autres formations (ou indépendantes) avec lesquelles les socialistes feraient alliance.
Dans l’ensemble de la France, les échéances ont été les suivantes : dépôt des candidatures internes à partir du 3 septembre (jusqu’au 30 septembre dans le Val de Marne) ; vote avant le 25 octobre. À Joinville-le-Pont, le vote est prévu quelques jours avant cette date parmi les adhérents à la section locale. 

Les votants seront les membres inscrits avant le 30 mars 2007, à jour de leurs cotisations et inscrits sur les lilstess électorales de la commune.
Les candidatures seront soumises à ratification par une convention nationale pour les communes de plus de 20 000 habitants (ce qui n’est pas le cas de Joinville-le-Pont) le 15 décembre 2007.
Ensuite, la validation de la liste
La liste des candidats sera ensuite établie, sur proposition du premier des socialistes (ou selon toute autre modalité locale), à partir des candidatures déclarées. Elle fera l’objet d’un vote au sein de la section locale puis sera soumise à ratification d’une convention fédérale.
Des règles générales
Le Parti socialiste avait fait, pour les législatives de 2007, un travail important de féminisation, de renouvellement et de diversification de ses candidats. Il a pris au niveau national l’engagement de poursuivre cet effort aux municipales et aux cantonales de 2008. Des directives nationales ont donc été édictées : « Il conviendra aussi que le Parti socialiste dans ces désignations, d’être irréprochable en ce qui concerne le respect de la parité, du renouvellement et de la diversité. »
Dans le Val de Marne, la fédération du Parti socialiste a établi, le 24 septembre, une liste de villes dans lesquelles le premier des candidats socialistes devra être une femme. 15 communes sont concernées, toutes actuellement dirigées par des élus de droite (Boissy-Saint-Léger, Ormesson, Le Perreux sur Marne, Le Plessis Trévise, Saint Mandé, Saint Maur des Fossés, Sucy en Brie, Thiais, Villiers sur Marne, Vincennes) ou de gauche mais non socialistes (Champigny sur Marne, Ivry sur Seine, Kremlin Bicêtre, La Queue en Brie,Villejuif). Dans ces dernières communes, en fonction des accords locaux, le premier des socialistes ne sera pas forcément à la tête d’une liste.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents