Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Gens du Voyage : ayant refusé d’accueillir 6 caravanes, la ville de Joinville se voit forcée d’en recevoir 40…

Publié par Benoit Willot sur 5 Octobre 2007, 23:04pm

Catégories : #logement

Dans la soirée du 2 octobre 2007, une quarantaine de familles de Gens du Voyage liées à la mission évangélique (protestante) Vie et Lumière se sont installées sur le parking du Parc du Tremblay. Comme elles en perturbaient le fonctionnement, le préfet a exigé que la commune de Joinville-le-Pont les accueille sur le parking des Guinguettes, un terrain appartenant à l’État depuis que la ville de Joinville le lui a vendu.
Le parking avait été aménagé pour empêcher l’installation de caravanes : il a donc fallu tronçonner en urgence les blocs de béton qui obstruent son entrée…
Selon un communiqué du maire de Joinville-le-Pont, « le porte parole de cette communauté s’est engagé expressément et par écrit, auprès des services de l’État à quitter les lieux le 12 octobre 2007 ». Il se serait également engagé à « tenir le terrain propre, à respecter les lieux, et à ce que n’arrivent plus de nouvelles caravanes durant cette période. »
Le maire a sollicité « la prise en charge par l’État des frais de réinstallation des dispositifs de fermeture du site dès le départ des caravanes. »
Le problème de fond, c’est que la commune de Joinville-le-Pont n’a pas approuvé le Schéma départemental d’accueil des Gens du Voyage et n’a pas réalisé le nombre de places qui lui est imparti (6) de par la loi.
Les gesticulations du maire, Pierre Aubry (Ump) masquent mal le fait que la ville n’a donc aucun droit à s’opposer à une installation sur son territoire, faute de remplir ses obligations.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents