Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 23:09
Sans le critiquer intégralement, l’ASEP (Polangis) et Joinville écologie s’opposent à des points importants du plan local d’urbanisme (PLU), actuellement en cours d’élaboration.
Deux associations ont émis un avis auprès du commissaire enquêteur lors de l’enquête publique qui s’était tenue du 29 mai au 29 juin 2007. Le rapport est consultable au service urbanisme de la mairie. Voir aussi mes articles du 8 octobre 2007 : Inquiétude des organismes consulaires à propos des effets du PLU de Joinville sur l’activité économiquePour le responsable des Ateliers de Polangis, le plan d’urbanisme menace les activités artisanales. et du 20 octobre :
L’Association pour la sauvegarde de l’environnement de Polangis (ASEP) a très largement participé, et certainement influencé la rédaction du plan local d’urbanisme (PLU). Cependant, elle manifeste trois points de désaccord. Tout d’abord, elle refuse la réglementation d’une zone, dite Uab, qui se situe entre la zone pavillonnaire proprement dite et les terrains riverains de la nationale, l’avenue Galliéni, près de la place de Verdun. La municipalité voudrait permettre l’installation d’activités économiques, l’ASEP craignant leurs effets polluants.
L’association polangeoise historique revendique le droit de construire y compris dans les fonds de parcelle, contrairement à une des orientations du PLU.
L’ASEP s’intéresse aussi au devenir du terrain dit « Pointe du Tremblay », en bordure du boulevard des Alliés, actuellement inutilisé.
Joinville écologie publie sur son site Internet sa position sur le PLU. L’association trouve les orientations « timorées ». Elle s’interroge aussi sur ce qu’elle appelle des « omissions volontaires », c’est-à-dire l’absence de protection de terrains ou propriétés qu’elle juge exemplaires, à l’image de la maison Desprairies, rue de Paris.
Les autres associations locales, qui s’étaient parfois exprimées longuement dans le cadre de la concertation préalable, n’ont pas fait de commentaire lors de l’enquête publique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans urbanisme
commenter cet article

commentaires

Michel LAVAL 23/10/2007 13:21

Ce n'est pas la première fois que mon collègue Benoît Willot utilise le petit bout de sa lorgnette en prétendant rendre compte de la position des écologistes de Joinville. Contrairement à ce qu'il laisse entendre, notre critique est globale, et ne porte pas seulement sur tel ou tel point particulier, ou tel ou tel intérêt particulier (quelle bienveillante insinuation). Seuls, nous avons par exemple soulevé la question de la non-représentation, au cours de la concertation, de certaines catégories de la population. Seuls nous critiquons le résultat : une "ville à deux vitesses". Seuls nous demandons des règles simples et claires, et condamnons les zones sans COS qui s'étendent sur Joinville, qui ouvrent grandes les portes aux traficotages ... Ceux qui sont sincèrement intéressés par la question pourront consulter notre position sur notre site (où elle est en ligne depuis fin juin).Benoît Willot prend régulièrement position en faveur de la densification du territoire communal. C'était notamment sa position lors de l'enquête publique sur le PLU. Ce en quoi il se rapproche objectivement de la majorité municipale et s'éloigne des écologistes. Ceci sur un sujet, l'urbanisme, qui constitue l'un des plus importants dossier de toute politique municipale . Je ne sais pas si ces positions personnelles de Benoît Willot sont représentatives de l'ensemble des socialistes joinvillais. Mais je sais qu'elles font obstacle à la constitution d'un front uni de la gauche et des écologistes offrant à nos concitoyens l'espoir d'une alternance ...Michel LAVALSecrétaire de Joinville-EcologieConseiller municipal écologiste indépendant

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes