Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Le conseil régional lance des primes à la création d’entreprises

Publié par Benoit Willot sur 6 Décembre 2005, 07:00am

Catégories : #économie

L’assemblée d’Île de France devrait adopter, le 14 décembre, une délibération instituant trois aides pour la création d’entreprises, leur premier développement et l’embauche du premier salarié.

Ces 3 aides concernent « les personnes précaires » dont le projet aura été retenu par l’Adie, un fonds France Active ou une plate-forme d’initiative locale adhérente à France initiatives réseau (FIR).

Pour Joinville et l’est du département, seront concernés les créateurs d’entreprises :

  • Ayant obtenu un prêt d’honneur de la plate-forme Est Val de Marne initiatives ;
  • Dont un emprunt bancaire aura reçu la garantie de Val de Marne actif (gérée par Seine Amont initiatives) ;
  • Ou qui auront bénéficié d’un financement de l’Adie.

Les entrepreneurs bénéficieront d’une prime régionale au démarrage de 1.500 euros.

« Sous réserve du respect par l’entrepreneur des démarches d’accompagnement et de suivi » il lui sera accordé, au premier anniversaire de sa création, une prime régionale de croissance de 1.500 euros.

À l’embauche du premier salarié, l’entreprise recevra une prime régionale de soutien à l’emploi 1.500 euros s’il s’agit d’un contrat de plus de 6 mois ou d’un CDI « de droit commun » ; les contrats nouvelle embauche (CNE) semblent donc exclus par cette formule.

Des dispositifs particuliers sont prévus pour les zones urbaines sensibles (ZUS) :

  • La prime régionale au démarrage sera de 3.000 euros si l’entrepreneur implante son entreprise dans une ZUS ou s’il y réside ;
  • La prime régionale de croissance sera de 3.000 euros si l’entreprise est installée dans une ZUS ;
  • La prime régionale de soutien à l’emploi sera de 3.000 euros si le premier salarié embauché habite dans une ZUS.

L’enveloppe prévisionnelle, dans une hypothèse qualifiée d’optimiste par le groupe des élus socialistes régionaux, qui présente la proposition, est de 3 millions d’euros pour 2006. Elle sera supportée par le nouveau Fonds d’investissement régional pour le développement économique, l’emploi et la formation professionnelle (FRIDEF).

Par ailleurs, la commission permanente du même conseil régional, présidé par Jean-Paul Huchon (PS), devrait décider le 16 décembre de renforcer son soutien aux systèmes de financement des créateurs d’entreprises. Sont concernés les 3 réseaux Adie, France Active et FIR, les plates-formes de prêts d’honneur pour les projets plus importants et les réseaux locaux de business angels. Enfin, un fonds de prêts d’honneur pour la reprise d’entreprises sera mis à l’étude. 

 Jean-Paul Huchon, président de la région Île de France

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents