Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

5 décembre 2005 1 05 /12 /décembre /2005 07:00

Face à ce qu’ils appellent « le scandale des immeubles vides », le collectif saint-maurien pour le logement et les quatre élus de gauche du conseil municipal ont organisé samedi 3 décembre un rassemblement face au siège du (petit) office municipal d’Hlm boulevard de Créteil.

 

Dans le quotidien gratuit 20 Minutes (2 décembre 2005), Guy Deloche , conseiller municipal (PCF) estimait que « La mairie dit ne pas pouvoir construire de l’habitat social, mais c’est faux, elle n’en veut tout simplement pas ». Selon lui, quatre bâtiments ont été achetés depuis 1996 par l’office HLM ou la ville afin de construire des logements sociaux, mais sont restés à l’état d’abandon. Certains ont même été murés. « Une politique absurde » qui aurait coûté à la ville 780 000 euros d’achats et d’études de réhabilitation et 840 000 euros de loyers non reçus.

Le site Saint Maur Blog accueille un important débat sur la question de la construction de logements sociaux à Saint Maur, à partir du lancement, par Jean-Louis Beaumont, maire (divers droite) de la ville, d'une pétition demandant l'abrogation de la loi Solidarité et renouvellement urbain - précisément au moment où le président de la République demande qu'elle soit pleinement appliquée. Plusieurs préfets viennent d'ailleurs de prendre des sanctions contre les villes qui ne l'appliquent pas dans les Hauts de Seine et la Seine et marne ; le Val de Marne devrait suivre bientôt.

Yves Brisciano , responsable socialiste, s’interroge : « Pouvons nous quitter la France et fonder la République de Saint Maur ? (…) Dans beaucoup de villes on construit des logements sociaux beaux, fonctionnels, et de taille humaine, nous le savons tous. Quand le maire continue à faire peur avec la construction de "tours" il trompe les saint-mauriens, car sa véritable politique est de refuser toute mixité sociale (...) Bref j'ai honte de mon maire et de sa politique. Malheureusement chaque fois qu'on refuse de lutter contre la misère on crée de l'injustice, qui tôt ou tard entraînera de la violence. Tous les hommes aspirent à vivrent dignement. (…) Comme beaucoup de saint-mauriens, aussi, je refuse ce monde d'exclusion ».

 

Les élus de gauche de Saint-Maur avec leurs colistiers en 2001

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans logement
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes