Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Désignation des « premiers des socialistes » sur les Bords de Marne

Publié le 26 Octobre 2007, 09:48am

Catégories : #élections

Après Fontenay sous Bois et Joinville, les socialistes des villes des Bords de Marne ont continué à désigner ceux d’entre eux destinés à devenir les premiers socialistes sur les listes pour les municipales, c’est à dire, selon les circonstances, soit à prendre la tête d’une liste, soit à figurer aux côtés de partenaires avec lesquels il y aurait un accord.
À Nogent, un nouveau venu sur la scène électorale a été désigné : William Geib. Les choix ont été serrés dans deux communes, puisque Saint Maur et Champigny ont connu des scrutins internes relativement équilibrés entre plusieurs candidats. C’est finalement Philippe Rosaire, conseiller municipal sortant, qui tirera la liste à Saint Maur et Marie-Odile Dufour, maire-adjointe, qui sera au devant de la scène socialiste à Champigny.
Le scrutin concernait aussi les cantonales qui se tiendront aussi en mars 2008. Monique Joubert, l’ancienne candidate socialiste dans la 7ème circonscription du Val de Marne lors des législatives de 2007, concourra dans le canton de Champigny Ouest, actuellement détenu par le président du conseil général, Christian Favier (Pcf).
Les votes dans d’autres communes du Val de Marne ont parfois rencontré des difficultés internes. À Orly, l’arrivée du président des jeunes socialistes, Razzye Hamadi, est contestée par les militants locaux qui ont désigné le député suppléant Thierry Atlan ; le maire divers gauche Gaston Viens, 82 ans, ancien président communiste du département, se représente.
À Boissy Saint Léger, le vote des militants a préféré un conseiller municipal, Régis Charbonnier, à la première secrétaire fédérale du Ps, Michèle Sabban, vice-présidente du conseil régional. Cependant, un contentieux subsiste car la direction départementale du Ps a décidé de réserver cette commune à une femme.

Dans toutes les communes de plus de 20.000 habitants, le vote des militants a une valeur indicative, la décision finale revenant au conseil national du parti socialiste, qui doit se réunir le 15 décembre.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents