Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Point de vue critique d’un Joinvillais de gauche sur la politique

Publié par Benoit Willot sur 20 Décembre 2005, 07:00am

Catégories : #politique

Je reprends ici l’analyse d’un homme de gauche, habitant Joinville le Pont, qui décrit les orientations qui lui semblent nécessaires « si nous voulons redonner quelques espoirs ». il avance 5 pistes :  

 

  1. Avoir une position claire sur la démocratie que nous voulons et réaffirmer la primauté du parlement. Le régime présidentiel à la française raréfie la diversité en produisant des élites issus du même moule (ENA, Sciences Po). La différence entre un raisonnement "enastique ou sciencepoiste" de droite ou de gauche ne se voit guère que dans une éventuelle posture : celui de droite dira « je » et celui de gauche dira « nous ».

     

  2. Reconnaître pleinement le rôle des hommes et des femmes migrants à l'économie française. (…) Ce qui impliquerait de répondre à leur demande de logement, d'accepter le regroupement familial, d'être enfin hospitalier vis-à-vis de personnes qui prennent des risques et s'investissent dans le travail.

     

  3. Au lieu de construire une énième réforme de l'éducation et de la recherche, relancer les ZEP mais avec les moyens que [la gauche n’a] pas mis suffisamment du temps où [elle était] au pouvoir. Puis rendre provisoirement des autonomies régionales aux universités. Soutenir le recherche en appliquant de véritables réformes au CNRS. Lui donner davantage de capacité de partenariats avec les pays européens et des partenaires privés

     

  4. Aller encore plus loin dans la décentralisation. Permettre aux régions de lever l'impôt. Ils sont élus ils rendront compte devant les citoyens.

     

  5. Affirmer que l'Europe demeure un projet où la démocratie s'exerce. En effet ce n'est pas un pays qui a raison et tous les autres suivent. Mais c'est la confrontation des arguments de chacun et la recherche d'un compromis. Dans ce cadre la France représente un pays comme un autre. Il faut arrêter de faire croire aux Français,  ils ne sont pas dupes, que le France est encore une grande puissance.

Le débat est lancé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents