Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

16 décembre 2005 5 16 /12 /décembre /2005 07:00

Issue du Groupe Essilor, la société Luxury Eyewear est devenue autonome en juillet 1998. Elle est implantée à Joinville, avenue du général Leclerc et constitue un des plus gros contribuables locaux. Rachetée depuis en juillet 1999 par le Groupe Vendôme (rebaptisé depuis Richemont), Luxury Eyewear est le leader incontesté du marché des lunettes de luxe (optiques et solaires) avec trois marques : Mont Blanc, Alfred Dunhill et Cartier.

 «Nous sommes heureux de renouer avec de solides résultats financiers», a commenté Johann Rupert, président de la société de bijouterie et de joaillerie Richemont, lors d’une conférence le 5 juin 2005. Les ventes du groupe international, basé à Genève, ont gagné 10%, à 3,72 milliards d’euros. Le résultat opérationnel a bondi de 71%, à 505 millions.

De tels résultats permettent d’être généreux. Un dividende de un euro au titre de 2004/2005 a été versé aux actionnaires, après 0,40 euro l’an passé (soit +150%).

L’exercice, clos fin mars, a été marqué par une hausse des rémunérations accordées aux dirigeants et aux administrateurs du groupe (+54,5%), sans oublier des 2,5 millions de stocks-options.

Et les salariés, me direz-vous ?

Et bien, la société Luxury Eyewear a décidé de mettre à l’étude une délocalisation. En effet, le bail que lui consent la société Essilor , propriétaire de l’usine de Joinville, arrive à échéance en 2007. Et le groupe de luxe rêve sans doute d’augmenter encore un peu plus ses bénéfices en grattant sur les salaires des employés…

L'annonce que la délocalisation était envisagée a été faite lors du conseil municipal du 13 décembre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans économie
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes