Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 23:01
Le décret créant l’école normale militaire de gymnastique était publié le 15 juillet 1852. Installée dans la redoute de la Faisanderie, l’école était située dans le Bois de Vincennes, à l’intérieur de ce qui était encore le territoire communal de Joinville-le-Pont. C’est en effet en 1929 que l’ensemble des terrains du Bois de Vincennes seront rattachés à la commune de Paris.
L’école comprenait, lors de sa fondation, deux divisions : escrime et gymnastique. Son objectif était de former des cadres pour l’entraînement physique de l’armée française.
Après la première guerre mondiale, elle étend sa mission à la préparation des athlètes civils tandis que les préparations militaires prennent le nom de Bataillon de Joinville.
En juillet 1967, l'école d'éducation physique militaire d'Antibes, les sections sportives de tir de Montauban, de parachutisme de Pau, de pentathlon moderne de Bordeaux, le centre d'entrainement physique et des sports de la marine de Toulon et le Bataillon de Joinville se regroupent à Fontainebleau pour former l'École Interarmées des Sports qui devient en janvier 2006 le Centre national des sports de la défense (CNSD).
En 1975, l’INSEP prend la suite des activités de préparation d’athlètes civils.
redoute-faisanderie.jpg L'entrée de la Redoute de la Faisanderie, dans le Bois de Vincennes

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans histoire
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes