Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 00:09
Luc Gwiazdzinski, économiste et Gilles Rabin, géographe, ont parcouru à pied, pendant dix jours, la banlieue parisienne peu de temps après les émeutes de novembre 2005. Ils livrent leurs notes et impressions, ainsi que le résultats des quatre rencontres-débats (à Nanterre, Ivry, Clichy et Paris) dans un livre paru en 2007, Périphéries. Un voyage à pied autour de Paris. Paris: L’Harmattan, coll. «Carnets de ville».
Leur parcours, de 150 kilomètres, leur fit traverser trente communes.
On retrouvera une présentation de leur livre dans le compte rendu du premier Forum des autorités de périphéries, qui s’est tenu en mars 2006.
Partis de Nanterre, revenus au même lieu, ils ne sont pas passés par Joinville-le-Pont, mais s’en sont fortement approchés puisque leur périple les a conduits dans le Val de Marne à Fontenay-sous-Bois, Nogent, Champigny, Saint-Maur, Créteil, Alfortville, Vitry, Ivry, au Kremlin-Bicêtre et à Gentilly.
Ils proposent une « première typologie contrastée de territoires traversés », distinguant trois grands ensembles, qu’ils définissent comme « trois plaques tectoniques » : « Paris et les nouveaux arrondissements » (Paris, Nanterre, Issy-les-Moulineaux, Vanves, Montrouge…) - c’est pour les auteurs le « Paris RATP » ; la plaque « 93 », Saint-Denis, Saint-Ouen, Clichy, Fontenay-sous-Bois, Bondy - c’est pour Gwiazdzinski et Rabin « l’industrie qui s’efface » ; enfin, « la Marne vitrifiée » (Joinville-le-Pont, Maisons-Alfort, Rosny-sous-Bois) – où ils voient « la démocratie du sommeil ».
À côté de ces grands territoires, ils désignent des zones sismiques de frottement, où peut se faire et se défaire l’articulation « centre-périphérie » : Les Quatre temps la défense, Châtelet les Halles, Macval, Théâtre des amandiers, Le T3 à Saint-Denis. Ils identifient aussi des « périphéries dans la ville », là oùles banlieues ont pris possession de l’espace public (Châtelet, les Champs-Elysées, les Grands Boulevards). Enfin, ils repèrent des « espaces insulaires », qui semblent déconnectés de leur environnement proche : Hôpital Charles Foix, Ile Saint Germain, Basilique Saint-Denis, Quartier point du jour à Boulogne, Chinagora.
En matière de perspective, Gwiazdzinski et Rabin plaident pour un le co-développement, préférable selon eux à l’intégration des marges urbaines les plus proches par le centre. Pour eux, « le bon niveau en terme de citoyenneté est sans doute infra-communal, à l’échelle de quartier de 15 000 à 20 000 habitants ». Ils plaident ainsi pour des maires de quartiers élus au suffrage universel. Ils insistent surtout sur le « devoir d’innovation ».
peripherie.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans urbanisme
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes