Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Autoroute : le ministre attend qu’on lui soumette les travaux à réaliser…

Publié par Benoit Willot sur 13 Décembre 2007, 00:00am

Catégories : #autoroute

Une concertation publique de grande ampleur à l’automne 2006, un rapport remis en janvier 2007. Des centaines de personnes mobilisées, des travaux et expertises en tout genre, ceci sans oublier les multiples travaux antérieurs. On pensait que le dossier du tronçon commun aux autoroutes A4 et A86 était déjà particulièrement lourd.
Les représentants de l’État s’étaient, d’ailleurs, engagés à ce qu’une décision soit prise au début de l’année 2007. Celle-ci approche de sa fin, rien n’est encore venu, si ce n’est des réponses dilatoires.
Le 27 septembre 2007, Jean-Louis Borloo, ministre de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables écrivait, à l’intention de Jacques Martin, maire et conseiller général (Ump) de Nogent : « Je me prononcerai prochainement sur ce dossier complexe et sensible en tenant compte des positions exprimées par les élus du secteur et par les riverains lors de la concertation. »
Le 12 novembre 2007, le même Jean-Louis Borloo écrit un courrier très court à l’intention de Georges Nérin, maire-adjoint de Joinville-le-Pont : « j’ai demandé à mes services de poursuivre les analyses mensuelles de la qualité de l’eau de la Marne et de soumettre à mon arbitrage, dans les meilleurs délais, les travaux à réaliser dans le cadre de l’aménagement du tronçon A4/A86. »
Manifestement, « prochainement », c’était plus que dans deux mois. Les « meilleurs délais » n’annoncent-ils pas la saint Glin-Glin ?
Mais alors, pourquoi avoir mobilisé tant de monde, et dépensé autant d’argent, si c’est pour ne rien faire ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents