Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Joinville-Le-Pont, je savais même pas que ça existait

Publié par Benoit Willot sur 31 Décembre 2005, 07:00am

Catégories : #écoles & collèges

Lu sur le blogue de Charlène, 24 ans, daté du 13 octobre

 

«  Cher Journal...

 

« It’s a big big daube in big big world. Depuis le temps que ça me pendait au nez, ça y est, ma mère m’a collé en pension à Joinville-Le-Pont, je savais même pas que ça existait, c’est trop le Wild Wild West ici. Wicki Wicki Wild Wild West. C’est horrible cet endroit, j’ai l’impression d’être dans un épisode de Buffy Contre Les Vampires, je suis hyper stressée, j’ai déjà donné deux coups de pieds aux profs, j’ai mordu un prof de math, c’est… On a le droit de fumer nulle part même dans les toilettes ils ont mis des détecteurs de fumée, il y a des barreaux aux fenêtres et dès que tu fais une connerie tu as 1 heure de retenu, qu’est ce que j’en ai à foutre, qu’ils me retiennent H 24 ces enfoirés ! ! !

 

« En tout cas j’ai fait fort dès mon arrivée je me suis mis tout le monde à dos, dans ma classe il me déteste, dans mon dortoir il me déteste, les profs me détestent, tout à l’heure j’étais tranquille seule dans la cour et il y a un pigeon qui est venu me chier dessus, quand je serais grande je viendrais foutre une bombe à Joinville-Le-Pont si j’en sors un jour.

 

« Attends mon journal, accroche toi mon journal, dans ma pension les garçons ne dorment pas avec les filles par contre ils viennent nous mater sous la douche et ça j’aime bien. Fais attention si tu roules une pelle à un mec devant un pion tu es collé 3 heures, mais où va le monde ? Quand j’ai raconté ça à Stephanie elle m’a conseillé de me faire violer dans les toilettes en fumant une clope tout en insultant un prof comme ça je serais certaine de me faire virer, elle est trop con Stephanie. Les seuls mecs qui acceptent de faire l’amour dans les chiottes ici, c’est les profs ! ! ! Alors c’est sûr qu’on ne risque pas de se faire foutre dehors.

 

« Et en plus je suis trop dég mais dég de chez dég, il paraît que mes parents ils ont transformé ma chambre en dressing room depuis que je suis partie, quelle bande de cons, c’était déjà un dressing ! Et en plus comme je suis partie avec toutes mes fringues, putain qu’est ce qu’il doit y avoir comme place ?

 

« Qu’est ce que je vais devenir mon journal, il faut que je sorte vivante d’ici, ma mère m’a dit que je devais avoir la moyenne partout, elle est géniale, elle va bien être contente ma mère quand je sortirai de là en 2056. Je serai vieille et moche et toute fripée, ça lui coûtera une fortune en lifting pour que je puisse rencontrer un mec riche qui m'épouse comme ça je me débarrasserai jamais d’eux, comme elle.

 

« Parce que c’est bien ça réussir sa vie, oui ou merde, qu’est ce qu’on a à foutre d’avoir la moyenne quand on est blindé de pognons, je pose la question. Il faut que je te laisse mon journal il y a mon prof de math qui m’appelle pour que j’aille fumer une clope avec lui dans les toilettes.

 

« A demain, love from Paris Joinville-Le-Pont

 

« Virginie »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ptitprof 25/10/2006 00:31

Salut VirginieJe viens de lire tes pensées, enfin parcourir parce que c'est super chiant!!Je fais partie des habitant de ce bled et je regrette beaucoup qu'il y ait à Joinville quelqu'un d'aussi nase que toi.J'espère que tout cela est une plaisanterie car tu es super mal barrée.Je préfère éviter de perdre un peu plus de temps avec toiBonne année scolaireP

G. Pirate 01/01/2006 20:34

Passionant !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents