Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Thomson prend une participation dans les sociétés de post-production du groupe Quinta communication

Publié par Benoit Willot sur 13 Janvier 2006, 07:00am

Catégories : #cinéma et jeux vidéo

Quinta communications, groupe contrôlée par le producteur de cinéma Tarak Ben Ammar avait repris fin 2003 Duran Duboi et les Auditoriums de Joinville, alors redressement judiciaire depuis avril 2003.

Le groupe Thomson prend une participation de 17,5% dans Dataciné, qui regroupe l’ensemble des sociétés du groupe Quinta dans les industries techniques (LTC, Duran Duboi, SIS et Auditoriums de Joinville). L'opération doit permettre de financer le développement des activités de Quinta. Selon Le Figaro (6/01/2006) l'apport de Thomson serait de 8 millions d'euros. Elle vise d’abord le tirage de film (LTC) mais répond sans doute aussi aux difficultés qu’on rencontré cette année les Auditoriums.

Pour Thomson l’opération est à replacer dans son recentrage sur les services et technologies numériques. Sa filiale de post-production Technicolor est un géant mondial présent à Los Angeles, New York, Montréal, Toronto, Londres, Rome et Madrid, mais pas en France. Elle tire chaque année plus de 1,6 milliard de mètres de copies.

En France, 450 millions de mètres de copies sont consommés chaque année pour les besoins du marché cinématographique, 210 millions seulement sont traités par trois laboratoires (Eclair-GTC,  130 millions; LTC, 80 millions) et le reste, soit 240 millions de mètres de copie , est tiré à l’étranger.

Les deux groupes avaient signé un accord de coopération en novembre 2004. Au premier semestre 2005, ils ont apporté conjointement leur soutien au projet de Cité du Cinéma de Luc Besson qui a pour but de regrouper les principaux spécialistes techniques intervenant dans l'élaboration d'un film. Quinta s’est engagé à implanter une partie de ses activités de post production sur le site de Saint Denis. Un laboratoire photochimique doit être installé dans un espace de 6000 m². Il remplacera celui de LTC à Saint Cloud et disposera des technologies de Technicolor.

L’alliance Technicolor-LTC risque de fragiliser le regroupement Eclair-GTC. On doit également s’interroger l’éventuel développement du site de Saint Denis , même si une relocalisation des Auditoriums de Joinville n’y est pas prévue.

 Une action de la société Cinéma Studio de Joinville, 1920.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents