Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 08:30
Un garçon de cinq ans percuté mercredi 16 janvier 2008 par un camion alors qu’il traversait la rue sur un passage protégé à l'angle de l’avenue Galliéni (nationale 4) et de l'avenue Charles Floquet à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne). Selon l’agence de presse AFP, qui cite une source policière. Il est décédé après avoir été conduit à l’hôpital.
L’accident s’est produit mercredi vers 9h30. L’enfant, qui se trouvait en compagnie de sa nourrice et des autres enfants qu’elle gardait, traversait avec elle sur un passage protégé quand il a été percuté par un camion de 26 tonnes qui tournait à droite. Transporté par le Samu à l’hôpital Necker à Paris dans un état critique, le petit garçon est décédé des suites de ses blessures en milieu de journée.
Le contrôle d’alcoolémie du chauffeur du camion, âgé de 50 ans et placé en garde à vue, s’est révélé négatif, d’après une source judiciaire. L’examen du chronotachygraphe, l’appareil qui mesure le temps de conduite des chauffeurs routiers, n’a pas révélé d’infraction non plus, a-t-on ajouté de même source. Des analyses toxicologiques ont également été engagées. Selon les témoignages mentionnés par l’AFP, la visibilité du chauffeur aurait été gênée par un camion-benne à moitié garé sur le passage protégé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans sécurité et justice
commenter cet article

commentaires

jbs 01/02/2008 22:27

Depuis combien de décennies la ville de Joinville-le-Pont a-t-elle été littéralement livrée à la voiture ? sacrifiée ! massacrée à coup de bretelles d'autoroutes et de voies rapides.N'est-il pas largement temps de modérer un peu ce déferlement (comme l'ont fait à peu près tous nos voisins, à commencer par Paris) ?Il faut restreindre la place de la sacro-sainte bagnole !Mais cela demande un courage politique que l'équipe (la famille ?) en place, pas plus que les autres, n'a eu.Une raison supplémentaire (...parmi tant d'autres !!!) pour en changer !De l'air ! 

Benoit Willot 10/02/2008 00:32

Il a fallu du courage à ertains élus pour faire un peu de place aux déplacements sécurisés des piétons, vélos et transports en commun. Mais je parie que d'ici peu, il faudra beaucoup d'inconscience à ceux qui ne feront rien.

deschemins 31/01/2008 13:53

habitante de joinville, avenue jean jaurès, je suis tous les jours confrontée a la vitesse des voitures déboulant du carrefour de beauté pour ne pas avoir le feu rouge au carrefour du rer (de toute façon ils le grillent!!) et continuant sur leur lancée avenue de Paris. La mairie ne peut elle pas faire installer des ralentisseurs et/ou embaucher des personnes pour faire traverser les enfants pendant les heures de midi et a la sortie des classes. La police municipale et la police nationale devrait être plus attentive et venir plus souvent avenue jeau jaures et avenue de paris, ils collectionneraient les pv!! (pour excès de vitesse et stationnement illicite (double file avenue jeau jaurès pour attendre les personnes qui sortent du rer av jeau jaurès) cela renmplirait les caises de la mairie!!

Benoit Willot 10/02/2008 00:31

L'aménagement de cette partie de la ville est prévue dans un "contrat de pôle", qui engage l'Etat, le syndicat des transports, la Ratp et les collectivités, dont la ville de Joinville. Il aurait dû être réalisé en 2006, mais l'opération semble avoir, côté Etat, été victime de coupes budgétaires. Depuis, on n'en entend plus parler. L'urgence augment pourtant.

DODEL 27/01/2008 19:33

Monsieur le Maire,A la suite des obsèques du petit Matéo, J'ai vendredi 25 janvier pu adresser une demande verbale urgente à votre confrère monsieur le maire de Champigny sur Marne pour un aménagement urgent de la rue où est décédé notre petit Matéo mercredi 16.  Je vous saurai gré monsieur le maire de faire votre maximum avec vos services et l'Etat bien sûr pour sécuriser au plus vite ce passage piéton si dangereux.!Je ne suis pas de la région mais pour mettre rendue sur les lieux j'ai pu constaté si rapidement que ce même accident pouvait se reproduire demain encore.Monsieur le Maire; il est de votre devoir, de celui de vos élus et de vos successeurs selon l'actualité politique de votre ville de remédier au plus vite à ce drame.Si ma douleur et celle des parents avant tout,  pouvaient  tout résoudre alors il y aurait déjà  à cet emplacement un feu cligonant pour rappeller aux automobilistes ce passage piétons. j'espère que Monsieur le Maire vous saurez entendre mon message et celui de Matéo qui du haut de son petit nuage saura certainement mieux que moi vous souffler les bons mots pour vous aider dans cette tâche.Je vous adresse, Monsieur, mes salutations distinguées Une amie de la famille.

Benoit Willot 10/02/2008 00:26

La question sera soulevée au conseil municipal du 20 février 2008, à Joinville.

lola95 26/01/2008 14:46

Toutes mes condoléances à la famille de Mattéo.Je pense trés fort à vous et mes pensées vous accompagneBon courageMattéo repose en paix ...

Benoit Willot 10/02/2008 00:26

Le conseil municipal sera saisi d'une question sur les aménagements de sécurité le 20 février 2008.

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes