Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 08:52
L'accident s'est produit mercredi 16 janvier vers 9h30. Mattéo traversait la rue Charles Floquet, à l’angle de la nationale 4 (avenue Galliéni à Joinville). Il était élève en maternelle à l'école Maurice Denis de Champigny.
Voici le témoignage d’Alain, présent sur les lieux, mais qui n’a pas vu l’accident proprement dit :
« J'ai bien vu un camion-benne blanc, mais pas d'autre camion. En fait, ce que j'ai vu me laisse à penser que c'est ce camion qui a heurté l'enfant.
« Ensuite, le camion arrêté a effectivement gêné le passage des autres véhicules, bouchant une moitié de la rue Charles Floquet. Les voitures arrivant de Champigny et tournant dans la rue Charles Floquet ne voyaient pas la scène et essayaient de passer. Je me suis d'ailleurs mis à faire la circulation et à expliquer la situation aux automobilistes pour éviter un autre accident. La police municipale de Joinville est alors arrivée, puis les pompiers, la police nationale et enfin le SAMU.
« J'ai déjà constaté que les véhicules venant du pont de Joinville tournaient parfois très court à cet endroit. Ils passent au feu orange et atteignent le passage protégé de la rue Charles Floquet quand le signal pour piéton devient vert. De mon expérience et de ce que j'ai vu ce mercredi matin, j'en avais conclu que c'est ce qui s'était produit. »
Un rassemblement silencieux a été organisé vendredi soir, vers 20h à la mémoire du petit garçon, sur les lieux du drame. Il y avait 200 à 300 personnes, beaucoup de Campinois dont Christian Favier, le président du conseil général et Dominique Adenot, le maire et quelques Joinvillais, dont plusieurs élus.
L'oncle de l'enfant a pris la parole pour remercier les gens qui étaient venus et a parlé d'une pétition sur Internet pour la transformation du carrefour pour éviter que cela se reproduise. 
Selon le quotidien Le Parisien, le chauffeur de camion a été mis en examen.
Le réaménagement de cette avenue et la sécurisation des passages font partie d’un projet, piloté par un « comité d’axe », présenté
Depuis l’approbation du plan des déplacements urbains d’Île de France en décembre 2000, 60 comités d’axe ont été institués dans les 8 départements d’Ile-de-France dont un sur l’axe de la nationale 4 couvrant donc les communes de Joinville-le-Pont et Champigny sur Marne. Dans ce cadre, 117 projets ont été identifiés. Mais seulement 12, dont 9 à Paris, sont réellement mis en œuvre. Il n’y en a aucun parmi les 16 identifiés dans le Val de Marne.
L’axe de la nationale 4 a fait l’objet d’un « contrat d’axe », signé en juin 2005. Il prévoit des travaux de sécurisation des traversées. Aucune mise en œuvre concrète n’est cependant planifiée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans sécurité et justice
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes