Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 10:41
Depuis l’ordonnance n° 2003-1165 du 8 décembre 2003 portant simplification administrative en matière électorale, tout candidat qui se présente à une élection générale ou partielle dans une circonscription de plus de 9 000 habitants dans laquelle les dépenses sont plafonnées, doit obligatoirement désigner un mandataire financier, au plus tard à la date à laquelle sa candidature est enregistrée.

Le 7 décembre 2007, j’ai désigné Mme Cécile Sécail comme mandataire financier. Elle est seule habilitée à régler les dépenses engagées en vue de l’élection et à encaisser les recettes.
À Joinville, du fait d’une population légale prise en compte de 17 114 habitants et sous réserve de modification, les listes présentes au premier tour peuvent effectuer des dépenses au plus égales à 24 263,14 euros ; les listes présentes au second tour peuvent effectuer des dépenses au plus égales à 33 527,67 euros pour les deux tours confondus.
Ma campagne sera financée de deux façons :
  • Par un apport des candidats, sous forme de prêt, éventuellement remboursé en fonctions des remboursements légaux accordés aux listes ayant obtenu plus de 5% des suffrages ;
  • Par les dons effectués par les personnes désireuses de soutenir la campagne de la liste Joinville en mouvement.
Depuis la loi du 19 janvier 1995, seules les personnes physiques sont autorisées à verser des dons. Tout don de plus de 150 euros doit être versé par chèque. Les dons ne peuvent excéder 4 600 euros.
Le mandataire délivre à tout donateur un reçu nominatif détaché d'un carnet de reçus-dons remis par la Préfecture, permettant éventuellement une déduction fiscale pour le donateur dans les conditions prévues par l'article 200 du code général des impôts.
Une réduction fiscale de 66% du montant du don est accordée au donateur, dans la limite de 20% du revenu imposable.
Si vous souhaitez apporter votre soutien, vous pouvez télécharger un formulaire en cliquant sur le lien.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans municipales
commenter cet article

commentaires

nativelle 23/01/2008 18:41

L’incompétence du gouvernement
En découvrant l’immobilisme de la préfecture de CAEN sur l’affaire de pollution de la ZNIEFF de Cabourg, nous ne pouvons que constater l’impuissance et le j’menfoutisme des gens qui gouvernent ce pays.
La communauté de commune a pour obligation de trouver un terrain pour les gens du voyage (grand passage). Mais voila, en Normandie, certains maires ne veulent pas êtres ennuyés avec ces gens la et on les embourbes dans une zone naturelle remarquable ZNIEFF (type1et2), zone inondable et sur un terrain ou poussent bien évidement des plantes plus que protégées (Nivéoles). Quatrième année que la préfecture et la communauté de commune prennent cet endroit pour une décharge à ciel ouvert http://cabourgeais.ifrance.com/
C’est du provisoire, on cherche un autre endroit, etc etc. ils vont même jusqu'à nous baratiné en disant (nous avions plusieurs terrains mais ils ne conviennent pas car ils ne sont pas accessibles et n’on pas d’arrivée d’eau). Le gouvernement prend les Français pour quoi ???
Celui la en ZNIEFF n’avait pas d’arrivée d’eau, ça a coûté la peau des fesses, mais vous l’avez amenée. Il n’était pas accessible, ça a aussi coûté la peau des fesses, mais vous l’avez rendu accessible.
Le ministère de l’environnement est complètement absent dans cette région, on déverse dans la rivière des centaines de litres de fioul, huile de vidange, javel, toilettes chimiques etc. Les poubelles, la ferraille et tous ce que l’on peut y jeter. La préfecture nous ment, elle ose dire qu’en 2007 il y avait des toilettes ! C’est lamentable. La communauté de commune ment autant en disant que les gens du voyage ne sont la que 2 mois, alors qu’ils sont la plus de 6 mois ! C’est pitoyable.
En fin de saison je retrouve les animaux sauvages avec du pus dans les yeux, ou tout simplement crevés à la surface de l’eau. La préfecture ne déplace personne pour constater non, elle préfère étouffer cette affaire qui pue.
Alors quand j’entend parler de grenelle, de développement durable, que le gouvernement à fait de l’environnement une priorité et que je vois cela http://nativelle.over-blog.com/
Croyez bien que je « pleure de rire » en regardant tous ces ministres avec leur grand sourire sortant de l’Élisée, ils me font vraiment penser à ceux des guignols sur canal à la différence que ceux des guignols paraissent plus crédibles.
Nativelle P Cabourg

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes