Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 00:06
Depuis le 16 janvier 2008, 17 bretelles des autoroutes A86 et A4 sont équipées de feux pour réguler l'entrée des véhicules. Les feux sont programmés selon l'état du trafic. Selon la direction interdépartementale des routes d'Ile-de-France (Dirif) « L'attente n'excède jamais plus de deux minutes, et le feu se met automatiquement au vert quand la bretelle est pleine de voitures, pour ne pas engorger le territoire des communes ».
Le quotidien gratuit 20 minutes (17/01/2008) donne la parole à Jean-Marie Le-Dieu-de-Ville, responsable du pôle équipement et tunnels à la Dirif : « Au début, les usagers auront l'impression de poireauter dans une bretelle pour rien, mais il a été prouvé qu'ils gagneront du temps au final. Nous avions mené cette expérience sur huit bretelles de l'A6 à la hauteur de Savigny-sur-Orge (Essonne). Pour une minute d'attente au feu, les véhicules gagnaient dix minutes pour rejoindre Paris »,
L’aménagement a un coût de 8,2 millions d'euros. Un plan d'équipement de 74 bretelles en Île-de-France d'un coût de 24,2 millions d'euros a été monté afin d’équiper les accès à l'A86 et les jonctions avec autoroutes qui la croisent (A1, A3, A4, A6 et A13).
Pendant la concertation publique sur l’aménagement du tronc commun aux deux autoroutes, conduite à l’automne 2006 il n’avait pas été question de cet aménagement. Ni dans les documents de travail, ni dans les conclusions rendues en janvier 2007,
Le gouvernement, qui s’était engagé à répondre au projet issu de la concertation, n’en a toujours rien fait. Et des sources officieuses laissent entendre que les crédits théoriquement consacrés à l’opération ne sont pas affectés. Le coût du projet total était estimé à 120 millions d’euros, dont 30% à la charge de l’État (soit 36 millions).
Si le site Internet spécifique à la concertation de 2006/2007 n’existe plus, une page du site de la Dirif conserve les archives de cette vaste opération : documents de travail, comptes rendus, rapport.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans autoroute
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes