Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


L’hébergement d’urgence à Joinville-le-Pont

Publié par Benoit Willot sur 20 Février 2008, 00:04am

Catégories : #logement

Plus de 250 personnes sont concernées par des situations d’hébergement dans des structures sociales.
La mairie gère un centre d’accueil, avenue Galliéni, qui est ouvert en hiver et les week-ends. Il comporte sept lits. Ce sont des bénévoles de la Croix-Rouge qui assurent l’accueil et la restauration des personnes secourues. Selon les services municipaux, ce centre est « toujours plein » en hiver.
Par ailleurs, l’office d’Hlm a la disposition d’un pavillon rue de Calais (quartier de Polangis), un bâtiment exproprié sur les terrains des abords de l’autoroute, qui sert à l’accueil de grandes familles en difficulté.
La loi sur le droit au logement opposable a prévu que chaque commune doit avoir un lit d’hébergement pour 1 000 habitants ; Joinville devrait donc passer un jour à 17 lits. L’État a promis des aides (50% de l’investissement et 100% du fonctionnement).
Mais au-delà de l’hébergement officiel, deux structures assurent de fait un accueil de personnes sans-abris, parfois également sans-papiers. Il s’agit de deux hôtels de tourisme, qui ont choisi de privilégier cette clientèle pour des raisons de rentabilité : il y a beaucoup de familles à la rue, et les services sociaux prennent, sous certaines conditions, leur hébergement en charge.
Dans le quartier des Canadiens (Hauts de Joinville), Hipotel a réservé 72 chambres sur 130 pour son secteur social. Le gérant assure refuser, tous les jours, de nouvelles demandes pour des familles à loger. Il héberge ainsi sans doute près de 200 personnes (les chiffres ne sont pas connus), dont une quarantaine d’enfants scolarisés à Joinville.
Dans le quartier de Palissy, Home hôtel est plus discret. Cependant, l’établissement de l’avenue Wilson rassemble tout de même 50 personnes dans 15 chambres, dont 13 élèves des écoles communales.
Au total, l’hébergement d’urgence représente donc plus de 250 personnes sur Joinville, u chiffre à comparer avec la population totale de 17 000 habitants.
Un comité d’action pour l’hébergement d’urgence à Joinville-le-Pont a été constitué le 14 février 2008, avec la mairie, des services de l’État et du conseil général ainsi que les responsables des deux hôtels. Cependant, les usagers et les organismes sociaux prescripteurs n’y ont pas participé jusqu’ici.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents