Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 00:07
Olivier Aubry (Ump) ne s’est jamais présenté seul à une élection. En 2001, il figurait sur la liste de Pierre Aubry qui a obtenu 40,8 % des suffrages exprimés au premier tour et 45,1 % au second (24 élus). L’Ump, qui lui a accordé son investiture, a obtenu à Joinville-le-Pont 45,4 % lors du premier tour des législatives de juin 2007, mais c’était sur le nom de Marie-Anne Montchamp (aujourd’hui dissidente et dont le suppléant était Olivier Dosne).
Olivier Dosne (Ump dissident) n’était pas en lice pour l’élection municipale de 2001. En 1995, il participait à la liste dirigée par Pierre Aubry qui avait obtenu % des suffrages exprimés. Olivier Dosne a été candidat (avec l’étiquette Ump) à l’élection cantonale partielle de 2002 ; il avait alors obtenu 22,1 % au premier tour, puis s’était incliné devant Pierre Aubry (alors divers droite) au second tour avec 48,1 %. Lors des législatives de 2002, 2005 (partielle) et 2007 Marie-Anne Montchamp (dont Olivier Dosne était le suppléant) a obtenu 17,4 %, 40 % puis 45,1 % lors des premiers tours.
Sylvie Mercier (Ump dissidente) n’a pas pris part, sous son nom, à une élection. Depuis 1989, elle a été inscrite sur les listes conduites par Pierre Aubry. Le mouvement centriste UDF-MoDem, qui la soutient, a obtenu sur le nom de Séverine de Compreignac 15,7% des voix lors des législatives de 2007.
Michel Laval (écologiste indépendant) a été candidat à Joinville-le-Pont lors du premier tour des élections municipales de 1989 où il a obtenu 14 % des votes, de 1995 (11,2 %) et de 2001 (13,6 %).  Cette dernière année, il a recueilli 13,2 % au second tour. Lors des trois scrutins, sa liste a emporté deux élus.
Benoit Willot (Ps) était à la tête de la liste de "à gauche, au pluriel" en 2001. Elle a recueilli 20,9 % des suffrages au premier tour et 24,3 % au second (4 élus). Il était aussi suppléant des candidates socialistes lors des élections législatives de 2002, 2005 (partielle) et 2007. Nadine Bogossian (2002 et 2005) et Monique Joubert (2007) ont obtenu respectivement 22,4%, 19,9% et 22,2% des votes à Joinville-le-Pont lors des premiers tours. Lors de ces trois scrutins, le total des voix de gauche (Ps, Pcf, Prg) a été de 25,3% (2002), 28,6% (2005) et 26% (2007).
Voir tous les résultats électoraux sur le site Les élections à Joinville-le-Pont.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans municipales
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes