Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 12:12
Sept candidats se présentent aux élections pour le canton de Joinville-le-Pont (qui est identique aux limites de la commune) selon le communiqué de la préfecture du Val de Marne. Le candidat sortant, Pierre Aubry (Ump), ne se représente pas ; il occupe le siège de puis 1982, avec une interruption entre 2001 et 2002.
La clôture des inscriptions était mercredi soir 20 février.
Aline Baldinger est la candidate socialiste, soutenue par le parti radical de gauche. Elle n’a jamais concouru, en dehors de sa participation à la liste de gauche en 2001. En 2001 et 2002, une autre candidate socialiste avait recueilli 13,6 puis 14,6% des suffrages. Le score du Ps était de 22,2% lors de la législative de 2007. Aline Baldinger est candidate sur la liste de gauche Joinville en mouvement pour le scrutin municipal.
Jean-Jacques Gressier, premier maire-adjoint sortant, est candidat pour la première fois. Il figure également sur la liste divers droite d’Olivier Dosne (Ump dissident) pour l’élection municipale. Il a l’étiquette divers droite.
Jocelyne Lavocat est la candidate du Front national. Inconnue localement, elle a cependant déjà été candidate de la formation d’extrême droite en 2007 pour l’élection législative. Elle avait alors obtenu 3,3% à Joinville.
Alain Mestre, représente les Verts. Cette formation avait obtenu, avec d’autres candidates, 15,4% lors de la cantonale de 2001 et 4,4% lors de la cantonale partielle de 2002. Les Verts ont totalisé, à Joinville, 3,8% lors de la législative de 2007.
Georges Nérin, maire-adjoint, a le soutien de l’Ump. Il avait été candidat à la cantonale de 2001, où il avait obtenu 25,7% des suffrages au premier tour. Il avait été battu au second tour et ne s’était pas représenté à la cantonale partielle de 2002. L’Ump a recueilli 45,4% lors des législatives de 2007 à Joinville, mais c’était sur le nom de Marie-Anne Montchamp, aujourd’hui dissidente. Georges Nérin est candidat sur la liste d’Olivier Aubry (Ump) pour l’élection municipale.
Areski Oudjebour est investi par le MoDem. Cette formation avait obtenu – sous le nom d’UDF – lors de la législative de 2007, 15,7% des suffrages à Joinville. Areski Oudjebour figure en second sur la liste de Sylvie Mercier (Ump dissidente) pour l’élection municipale.
Yves Tamet représente le parti communiste français. C’est également un nouveau candidat. Sa remplaçante, Marie-France Merrain-Astégiani, avait obtenu 6,8 puis 4,8% des suffrages lors des cantonales de 2001 et 2002. La candidate communiste à la législative de 2007 a recueilli 3,8% des voix à Joinville. Yves TametetMarie-France Merrain-Astégiani sont candidats sur la liste de gauche Joinville en mouvement pour le scrutin municipal.
Retrouvez tous les résultats électoraux sur le site Les élections à Joinville-le-Pont.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans cantonales
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes