Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 00:04
Dominique Bussereau, militant de l’Ump, a bien le droit de dire ce qu’il veut. Mais il se trouve qu’il est aussi ministre des transports, et ses déclarations peuvent avoir une autre portée.
C’est donc une visite électorale que Dominique Bussereau a fait à Saint Maur le 21 février 2008. Invité par Henri Plagnol (député et candidat Ump à la mairie de Saint Maur), il a également rencontré Jean-Bernard Thonus, autre concurrent et actuel premier adjoint (divers droite).
Selon le quotidien Le Parisien (22/02/2008), Dominique Bussereau a emprunté avec Henri Plagnol le tracé prévu du bus Est-TVM, avant de revenir par un autre tracé, présenté comme « alternatif » par le député de la première circonscription du Val de Marne.
Ledit tracé « alternatif » passe par Joinville (boulevard de l’Europe, puis la nationale 4 et l’avenue Galliéni). Il représente un détour considérable, et fait perdre tout intérêt au projet Est-TVM qui vise à relier, dans un premier temps, Créteil à Champigny puis à Noisy-le-Grand, via Saint Maur et Joinville (avenue Charles Floquet). Cette variante a été rejetée par le Syndicat des transports d’Île de France, maître d’ouvrage du projet – et il a été explicitement exclu par tous les élus de Joinville-le-Pont. Cependant, Henri Plagnol s’acharne à la présenter comme une « alternative ».
Selon le quotidien, Dominique Bussereau aurait approuvé l’idée d’Henri Plagnol en déclarant « il n’y a pas photo, c’est le tracé qu’il faut ! »
Le gouvernement n’apporte aucun moyen, notamment financier à ce projet, totalement financé par la région et le département. Mais il vient, par ces déclarations, de mettre un nouveau bâton dans les roues du seul projet important d’amélioration des transports publics dans notre secteur, pourtant lancé depuis 2001.
Voir mes articles précédents et notamment : Est TVM : Plagnol (Ump) veut passer par l’ouest pour aller à l’est
undefined

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans transports
commenter cet article

commentaires

Open_Up 11/03/2008 15:26

Je ne suis pas complétement au fait de ce dossier qui semble au vu des nombreux articles et de ses innombrables errements sans doute en mal de logique ou de cohérence.Je peux comprendre que pour une raison ou une autre vous n'appréciez pas le tracé alternatif passant par le Boulevard de l'Europe et la nationale 4, même si vous ne dites pas explicitement vos raisons. Vous pouvez aussi pour des raisons d'appartenance politique et de campagne municipale ne pas partager le point de vue de Mrs Plagnol ou Bussereau.Néanmoins, vous mentionnez comme seul argument le fait que ce tracé n'est pas le plus court chemin "à vol d'oiseau" pour relier Saint-Maur, Joinville et Champigny  avant de se rendre sur Noisy le Grand.Je me permets d'ajouter alors deux éléments à la reflexion de vos lecteurs :-Pensez-vous vraiment qu'en matière d'infrastructures de transports (que ce soit pour des transports en commun ou même pour un trajet individuel) la ligne droite soit le moyen le plus efficace (le plus rapide ? le plus agréable ? le plus sûr ?) de rejoindre votre destination ? Pensez aux peripheriques aux voies rapides, aux tracés des autoroutes ou des TGV ? Par ailleurs, vous ne mentionnez pas non plus dans votre comparaison de ces deux tracés que l'un se fait en changeant de bus pour pouvoir traverser des petites ruelles, l'autre permet de rester dans les grands bus articulés existant en empruntant une voirie adaptée. Cecice m'amène à la reflexion suivante :-Pensez vous réellement qu'en matière de transport en commun le gain de quelques kilomètres soit vraiment efficace s'il se fait au prix d'un changement de moyen de transport pour pouvoir couper au plus court ?  (Je me demande même s'il n'est pas déjà possible de couper au plus court en changeant de bus). Tout l'intérêt et l'efficacité du TVM ne reposent-t-ils pas sur la continuité et l'absence de rupture de charge ?Dans un tel débat, je reconnais que de nombreux avis peuvent se défendre et que les intérèts peuvent diverger.Je voulais juste montrer par ces deux petits points qu'il me semble réducteur de ramener le débat d'une infrastructure de transport à la mesure des kilomètres parcourus. Bien à vous et bonne continuation dans vos actions.

Benoit Willot 11/03/2008 18:52

Les études menées par la Ratp notamment montraient que le seul tracé intéressant en termes économiques était celui qui a été retenu. Les autres coûtent plus cher en réalisation, plus cher à l'exploitation et surtout n'intéresseraient qu'une clientèle très réduite, car ils ne permettraient aucun gain de temps substantiel.
Mais il serait sain que les résultats des dernières consultations soient (enfin) rendus publics.

jbs 23/02/2008 11:37

...toujours la même rengaine...la circulation ? ! c'est pour Joinville...Pour épargner le Vieux Saint-Maur, la bonne idée, c'est de dévier tout ceci sur Joinville !Pas vrai Bussereau ?Il est vrai que ce proche de l'ancien premier ministre n'est jamais à une "raffarinade" près !  

Benoit Willot 27/02/2008 11:01

On peut se demander si, pour aller à l'est, il est vraiment raisonnable de passer par l'ouest (Joinville et Saint Maurice).Economiquement, en tout cas, les études ont montré que çà n'allait pas.

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes