Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Une première analyse des résultats des élections municipales

Publié par Benoit Willot sur 18 Mars 2008, 00:08am

Catégories : #municipales

L’échec de la fusion entre les listes d’Olivier Aubry (Ump) et de Sylvie Mercier (Ump dissidente, soutenue par le MoDem) aura marqué le second tour des élections municipales à Joinville-le-Pont.
 
Malgré 210 suffrages exprimés en plus (+3,1%), les deux listes qui recueillaient 2 679 voix au premier tour n’en comptent plus, une fois unies, que 1 998, soit une perte de 681 suffrages (-25,4%). La liste d’Olivier Aubry arrive en tête dans un bureau de vote, celui du gymnase Émile Lecuirot (quartier Palissy). Dans plusieurs bureaux, le total des voix obtenues par la liste fusionnée est à peine supérieur à ce que recevait, au premier tour, la liste du seul Olivier Aubry.
Le principal bénéficiaire de cet échec doit avoir été Olivier Dosne (Ump dissident). Sa liste gagne 882 voix (+46,2% avec 2 781 contre 1 899). Elle a probablement récupéré une grande part des voix perdues par la liste soutenue par l’Ump et le MoDem, mais aussi sans doute quelques voix écologistes ou d’abstentionnistes du premier tour. La liste d’Olivier Dosne arrive en tête dans 10 bureaux de vote.
La progression de la liste de gauche de Benoit Willot est légèrement moins importante, avec 610 voix (+41,5% avec 2 078 contre 1 468), là aussi sans accord de désistement. Une partie des voix écologistes se sont sans doute retrouvée dans le score de la gauche, jointes à des suffrages venant du MoDem et à une bonne part des abstentionnistes. La liste de Benoit Willot arrive en tête dans le bureau de vote de l’école Jean de La Fontaine (quartier Europe).
Retrouvez tous les résultats électoraux sur Les élections à Joinville-le-Pont.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lydia lasota 18/03/2008 08:49

NB : le bureau du Gymnase Lecuirot était tenu par Olivier Aubry lui-même, les gens ne se sont-ils imaginé que les enveloppes étaient transparentes ! Va savoir...Pas de commentaires sur MMe Baldinger ?

Benoit Willot 18/03/2008 09:38

Le nombre inédit de bulletins nuls montre un large rejet de la candidature de Georges Nérin, qui est élu par défaut.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents