Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 14:44

Pablo Krasnopolsky, de RESF Val de Marne, le collectif à l'initiative du rassemblement de dimanche 6 avril à Joinville-le-Pont  a estimé selon l'AFP (6/04/2008) :  « la politique du chiffre mortifère à l'origine de ce drame. Si Baba Traoré n'avait pas craint d'être envoyé en centre de rétention, il ne se serait pas jeté dans la Marne. »

Luc Chatel, porte-parole du gouvernement sur le forum Radio-J (5/04/2008) a exprimé « une pensée pour la famille de ce jeune » avant d’affirmer « Mais nous sommes dans un pays où il y a un état de droit. Il y a des contrôles de police et quand on est un citoyen en règle on se conforme aux contrôles de police ».

Mgr Jacques Gaillot a déclaré à l'AFP : « Il faut arrêter la chasse aux étrangers, qui sont enfermés dans la peur. J'ai honte pour mon pays ».

Pierre Henry, directeur de l'association France Terre d'Asile a appelé solennellement le gouvernement à un « moratoire sur la politique d'éloignement » (Ouest France, 6/04/2008). Dans Le Monde (7/04/2008), il estime que « La France, à trois mois de prendre la présidence de l'Union européenne, ne peut pas donner l'image d'un pays où l'on meurt pour un défaut de titre de séjour. »

Marie Vermillard (réalisatrice de cinéma) publie sur le site Internet du Monde un point de vue « La mort d'un homme » (7/04/2008) : « La mort d'un homme pour ça ? Cette poursuite démente pour un homme qui court et n'a rien fait ? Pas un criminel, même pas un petit délit de vol à la tire, non, juste un homme qui court parce qu'il n'a pas de papiers et vient mourir dans cette rivière de la banlieue parisienne. »

Selon le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran, dans Libération, Mort d’un Malien qui fuyait la police 7/04/2008) « Sa vie a été fracassée par le durcissement politique. »

L’éditorial du quotidien Le Monde du 7/04/2008 est intitulé « Incohérence et injustice ». En voici quelques extraits : « Pour que la nouvelle immigration choisie soit crédible, encore faut-il que la lutte contre l'immigration clandestine soit menée avec discernement et humanité. Au pays des droits de l'homme, il est révoltant de voir un homme se jeter à l'eau simplement pour échapper à la police. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans sans papiers
commenter cet article

commentaires

Marie-France GODIN 11/04/2008 12:53

Il n'est plus question de parti politique et peu importe Les circonstances concernant cette déplorable affaire. Quand un jeune homme de 29 ans (Baba TRAORE) décède dns des conditions dramatiques un peu d'humanité de la part de Marie-Anne MONTCHAMP, Député de la 7ème circonscription, consistait à rendre hommage à ce jeune malien. C'est vrai, maintenant, que cette personne n'a plus tellement droit à la parole....

Benoit Willot 11/04/2008 19:17


L'humanisme c'es essentiel pour notre civilisation


moustique 08/04/2008 16:15

Si au moins la mort de Baba Traoré pouvait vraiment réveiller les consciences et obliger le gouvernement à y réagir humainement, cette tragédie nous laisserait un goût moins amer. Il ne faut surtout pas que cet élan retombe. Que Baba Traoré soit le dernier de cette liste macabre de gens désespérés qui se jettent à la mort pour ne pas être pris.

Benoit Willot 08/04/2008 18:26


Ce serait effectivement la meilleur façon de lui rendre hommage.


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes