Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 18:52
J'avais proposé de faire flotter le drapeau tibétain sur la mairie de Joinville-le-Pont. Mais Olivier Dosne, maire divers droite de la ville m'a répondu que : "Le drapeau tibétain ne sera pas déployé sur le fronton de la mairie, puisque seuls peuvent y flotter, selon la règle applicable à tous les édifices publics, le drapeau national, le drapeau européen et le drapeau du pays dont le chef d’Etat effectue une visite en France."

Déjà en 2005, 437 communes européennes, dont 187 françaises, avaient hissé le drapeau tibétain. En 2007, le drapeau du Tibet flotte sur la mairie de Paris, comme sur celle de Nantes ou, dans le Val de Marne, à Saint Mandé et Saint Maur, par exemple. Le site Tibet.info recense, le 7/04/2008, 269 communes française ayant hissé les couleurs du pays du Dalaï Lama. Apparemment, la règle n'est pas la même à Joinville qu'ailleurs.

Cependant, sur le site Internet de la Ville, figure le message suivant, illustré par un drapeau tibétain : « A l’occasion du passage de la flamme Olympique à Paris, la ville de Joinville-le-Pont tient à exprimer son attachement aux valeurs universelles des droits de l’Homme et à faire symboliquement et virtuellement flotter à la une de son site Internet le drapeau tibétain. »



Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans droits de l'homme
commenter cet article

commentaires

Harbi 07/04/2008 23:24

Notre maire n'est que trop discret dans ses convictions. Il était absent de la manifestation à la mémoire de Baba Traoré. Peut-être confond-il la politique de M. Hortefeux avec ses dérives qui mènent à la mort d'innocents. Une élue était cependant présente, certes sans son écharpe, mais ses convictions personnelles sont encore discernables de son mandat. Gageons que cela va évoluer. Et que le maire saura dire son attachement aux valeurs républicaines. Français, encore un effort ...

moustique 07/04/2008 20:58

C'est mieux que rien, mais encore un tout petit peu d'audace Mr Dosne ! les droits de l'homme ont besoin d'être proclamés haut et fort qu'on se le dise ! trop de discrétion sur de tels enjeux risque fort de faire que le message passe inaperçu. Je n'ose pas penser que l'objectif de notre maire serait que son engagement dans cette affaire ne se voit pas trop...

Benoit Willot 07/04/2008 22:53


Gageons que la victoire (ou la médaiel) d'un athlète d'un club joinvillais à Pékin soulèvera plus de réaction que la situation des droits de l'Homme dans ce pays.


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes