Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 23:06

La ville de Joinville-le-Pont est, depuis le début de l’année, jumelée avec celle de Batalha, au Portugal.

En lisant le site Internet de la mairie, on apprend dans un article (21/04/2008) que « le 12 avril, une délégation de Batalha est venue à Joinville-le-Pont afin de faire connaissance avec la nouvelle municipalité joinvillaise et de confirmer le jumelage ». Elle comprenait le maire de Batalha, Antonio Lucas, et deux autres élus, Germano Pragosa et Luis Miguel Ribeiro Ferraz.

Une dizaine d’élus sont cités comme ayant participé aux rencontres. Leur particularité ? Ils sont tous membres de la majorité municipale. Les listes d’opposition n’ont été invitées à aucun moment, pas même pour une rencontre de courtoise, comme c’était l’habitude jusqu’ici.

Parmi les actions concrètes envisagées dans le cadre de ce jumelage figurent l’invitation des élus portugais à participer à la Fête des Guinguettes / Festival de l'Oh et celle de Joinvillais pour la Fête de Batalha, le 14 août, occasion de la signature officielle au Portugal du protocole de jumelage entre les deux villes.

Batalha accueillera un artiste joinvillais lors de la Foire à la Gastronomie et à l'artisanat du 5 au 8 juin tandis que Joinville recevra un groupe de musiciens de Batalha lors du concert du jumelage en novembre 2008 avec des groupes des autres villes jumelées, Bergisch-Gladbach (Allemagne) et Runnymede (Angleterre). Des échanges scolaires sont envisagés entre les collégiens des deux villes, à l’initiative d’un professeur du collège Jules Ferry.

 Antonio Lucas, maire de Batalha

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans international
commenter cet article

commentaires

jbs 28/04/2008 17:36

Les fausses-barbes et masques de chien semblent être trés tendance à l'approche de l'été...;)  

Benoit Willot 01/05/2008 00:27


Le carnaval approche.


A.A. 28/04/2008 17:08

Un membre de la communauté portugaise ne sait-il pas écrire son nom sans faute d'orthographe ?

Benoit Willot 01/05/2008 00:25


L'important est que les relations d'amitiés entre deux villes se passent entre tous les citoyens, pas que çà devienne l'enjeu d'un groupe politique contre les autres.


ami 28/04/2008 16:43

Mr Willot , une fois de plus la victime c'est vous , il n'y avait pas besoin d'etre invité car pour moi simple membre de la communauté portuguaise joinvillaise il me semble avoir vu o.Aubry  au diner prévu ....depuis bien longtemps , peut etre un simple oubli de votre part

Benoit Willot 01/05/2008 00:24


Non seulement je n'ai pas été invité, mais je n'ai jamais eu l'information. S'il y a oubli, ce n'est certainement pas de ma part. Pourtant, les élus de gauche étaient présents aux précédentes
cérémonies avec nos partenaires de Batalha.


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes