Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 23:04

Certains, pas forcément parmi mes amis, me disaient que si le maire, Olivier Dosne (divers droite) n’organisait pas un débat d’orientations budgétaires, c’est parce qu’il n’aimait pas vraiment le débat.

Et bien, j’ai la preuve qu’ils ont tort car le maire n’a pas hésité à répondre – sur le site Internet de la mairie – à « trois questions sur le vote du budget 2008 ». Il est vrai que ces questions, il se les pose lui même, ce qui est, on en convient, plus pratique.

Mais dans cet article assez étonnant, on apprend qu’il y avait « cinq priorités », ce que tous les élus seront heureux d’apprendre, car dans les documents préparatoires comme au cours du débat, il n’a jamais été fait mention d’aucune priorité, le maire se contentant d’écrire qu’il s’agissait d’un « budget conservatoire. »

Les priorités du budget 2008 seraient donc la petite enfance avec un projet de crèche associative Kangourou qui devrait ouvrir ses portes début 2009 ; le patrimoine scolaire (il s’agit essentiellement ducomblement des carrières dans la cour de l’école La Fontaine et de la pose d’un bâtiment provisoire à l’école maternelle de Polangis). Le maire indique avoir « donné des instructions » en faveur de l’amélioration du cadre de vie, essentiellement la suite du programme de l’éclairage public et des études. La rénovation des logements sociaux sera poursuivie. Enfin le maire indique avoir « voulu, dans ce premier budget, mettre en place une politique salariale digne de ce nom à la Ville de Joinville-le-Pont et revaloriser le régime indemnitaire des salaires les plus bas. »

Mais le maire laisse entendre qu’il s’agit ici d’un faux budget car il précise que « le véritable budget 2008 de la Ville de Joinville-le-Pont est actuellement en cours d’élaboration ». Un budget supplémentaire devrait être voté en septembre 2008. Il « prendra en considération les préconisations de l’audit sur les finances de la Ville de Joinville-le-Pont » que le maire a commandé à un cabinet de conseil extérieur, information qui n’avait pas été donnée aux élus.

On remarquera que, sauf erreur de ma part, TOUTES les communes du Val de Marne, y compris celles qui ont connu une alternance politique, ont organisé un débat d’orientations budgétaires. Olivier Dosne écrivait pourtant dans un courrier du 28 mars qu’il est « impossible de procéder à un véritable débat. »

Enfin, on s’étonnera que la maire utilise le site Internet municipal pour sa propagande, sans laisser aucune place à l’opposition pour donner son point de vue, en contradiction expresse avec le code des collectivités territoriales et la jurisprudence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans gestion communale
commenter cet article

commentaires

Julien G. 27/04/2008 11:50

Rien d'étonnant en fait ... Quand on se rappelle de la campagne de Monsieur Dosne, elle fonctionnait exactement de la meme façon. C'était le seul candidat, avec Mme Mercier à ne laisser aucune place pour débattre sur son site internet.Je crois qu'on appelle ça la rupture dans la continuité...

Benoit Willot 01/05/2008 00:23


Rappelons que lorsque j'avais proposé, avant le premier tour, puis à nouveau entre les deux tours, un débat à Olivier Dosne, ce dernier (mais il n'est pas le seul) n'en a pas voulu.


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes