Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Autoroute : le maire veut un tunnel

Publié par Benoit Willot sur 18 Mai 2008, 23:04pm

Catégories : #autoroute

L’aménagement du tronc commun aux autoroutes A4 et A86 a fait l’objet de nombreuses décisions de principe, jamais suivies d’effet jusqu’ici. Déclaration d’utilité publique en 1993, renouvelée en 1998, classement par le Comité interministériel d’aménagement et de compétitivité des territoires (Ciact) du 14 octobre 2005 parmi les « projets prioritaires », inscription au projet de schéma directeur de la région Île de France, organisation d’une concertation publique fin 2006 qui aboutit à des propositions transmises au ministre en janvier 2007…

Dans une lettre datée du 12 décembre 2007 à Jacques Martin, conseiller général du Val de Marne et maire de Nogent (Ump), le président de la République, Nicolas Sarkozy, indique que le projet A4 A86 bénéficiera « d’une ambition et d’une priorité nouvelles dans le cadre du Comité interministériel d’aménagement et de compétitivité des territoires spécifiquement consacré à la région Île de France que le gouvernement tiendra à l’automne 2008. »

Mais quelle est la position du maire de Joinville-le-Pont qui, alors qu’il était suppléant de la députée Ump Marie-Anne Montchamp, n’avait pratiquement pas participé à la concertation organisée dans le cadre de la commission nationale du débat public en 2006 (il avait été absent des réunions à Joinville et n’avait participé, sans prendre la parole, qu’à une seule des dix réunions publiques, celle de Nogent).

Olivier Dosne (divers droite) a précisé son point de vue dans un entretien avec le bulletin Première Heure (6/05/2008).

« Sur l’A86, nous sommes restés sur un dossier de concertation. Je vais recevoir les associations. Objectif: obtenir des murs antibruit, mettre en place un système de traitement des eaux usées et des rejets qui vont dans la Marne. Je reste toujours partisan du projet qui me paraît le meilleur pour I'A86: le tunnel sous-fluvial. Or la politique rejoint ce dossier. Je suis rentré à l’Ump pour qu'il y ait un rééquilibrage à l'Est. Mais je constate que I'Ump se contrefiche de l'Est parisien. Ce qui me dérange, c'est qu'on constate un développement économique important côté Marne-la-Vallée qui génère une saturation routière. Ce tunnel, II faudra donc le faire. »

Rappelons que l’option du tunnel a été écartée par les pouvoirs publics lors de la concertation organisée en 2006, au profit d'un aménagement environnemental du viaduc actuel.

On remarquera que la prise de position du maire, qui remet implicitement en cause les résultats – pourtant à l’époque consensuels – de la concertation de 2006, a été fait sans que le comité de défense des riverains de l’autoroute ait été réuni.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Larmet 19/05/2008 07:32

je ne vois pas ou le maire remet en cause la concertation puisqu'il precise :  Objectif: obtenir des murs antibruit, mettre en place un système de traitement des eaux usées et des rejets qui vont dans la Marne. je pense qu'il s'agit de la priorité immédiate suite à la concertation , le tunnel restant un projet phase suivante complémentaire bien plus long a mettre en place et vous le savez .Votre présentation et  surtout vos conclusions n'engagent que vous si vous aviez suivi la campagne , Mr DOSNE a déjà évoqué ce sujet publiquement et votre article semble dépassé par le temps .

Benoit Willot 22/05/2008 00:15


Parler de phase suivante, alors que la première phase n'est pas encore engagée, c'est risquer de fournir un prétexte à ceux qui ne veulent, précisément, pas réaliser les aménagements pourtant
nécessaires.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents