Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Un « livret de famille recomposée »

Publié par Benoit Willot sur 22 Mai 2008, 23:09pm

Catégories : #littérature

Catherine Audibert était interrogée jeudi 22 mai 2008 sur la chaîne de télévision France 3 dans le cadre d’un reportage consacrée aux difficultés des belles-mères dans des familles recomposées. Elle a proposé qu’on mette au point une forme de reconnaissance sociale, avec un statut qui se traduirait par exemple par la création d’un « livret de famille recomposée ». Pour l’instant, dans le cadre d’un nouveau couple, les enfants restent inscrits sur des livrets de famille distincts.

Psychologue et psychanalyste à Vincennes, Catherine Audibert est chargée d'enseignement à l'Université Paris-VII. Elle a publié en 2004, Le Complexe de la marâtre, être belle-mère dans une famille recomposée aux éditions Payot. Le livre a été réédité au format de poche en 2007 (Payot).

Un second ouvrage, L'incapacité d'être seul : Essai sur l'amour, la solitude et les addictions vient de sortir en mars 2008.

En mars 2008, Catherine Audibert a été candidate sur la liste de gauche Joinville en mouvement lors des élections municipales. Elle est également une des animatrices de l’association La Passerelle de Polangis.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Catherine Audibert 23/05/2008 09:02

la famille est en effet en pleine mutation et change plus vite que les mentalités. Donner un cadre aux "nouvelles familles" ne peut que les aider à trouver leur équilibre. Après Xavier Bertrand et Rachida Dati, c'est au tour de Nadine Morano au gouvernement de plancher sur cette question qui suscite beaucoup de réticences. C'est pourquoi  le collectif "Recomposer" dont je fais partie tente de faire avancer le débat en proposant aux politiques des idées pour donner une forme officielle à des familles qui jusque-là sont dans une sorte de "navigation à vue" ne sachant trop sur quels repères s'appuyer.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents