Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 23:08

Je poursuis l’analyse des publications socialistes diffusées à Joinville-le-Pont depuis au moins 1978.

Une municipalité d’union de la gauche est place à Joinville-le-Pont en 1980, conduite par Guy Gibout (Pcf).

Au sein de la municipalité à Joinville-le-Pont, en 1980, c’est un socialiste, Raymond Irigoyen, qui est charge du logement. Les municipalités de droite qui se sont succédé entre 1953 et 1977 ont construit de nombreux appartements sociaux et la préoccupation de la nouvelle majorité est plutôt l’entretien du patrimoine. Mais les socialistes soutiennent l’importance de construire de nouveaux types de logements et d’engager la rénovation de la cité la plus ancienne, Égalité.

Le bulletin de la section de Joinville du parti socialiste est l’écho des tensions au sein de la majorité sur ce sujet. Indiquant que les partenaires des autres formations de gauche ont formulé un « refus embarrassé » à leurs demandes, les socialistes en appellent au respect du contrat municipal de 1977 et assurent qu’il est « nécessaire et possible de réaliser plusieurs centaines de logements sur Joinville. »

Trois opérations sont mentionnées : le quartier des Canadiens (200 logements envisagés), avenue Gallieni (200 également) et le centre ville face à la mairie (80).

La première opération sera réalisée plus tard par la municipalité suivante de Pierre Aubry, la seconde sera en partie lancée pendant le mandat de Guy Gibout, mais terminée ensuite. La dernière, à une échelle bien supérieure, fait partie du projet des Hauts de Joinville, lancé 30 ans plus tard.

Le bulletin Joinville socialiste de 1980 s’intéresse encore à la lutte contre les fermetures de classes prévues à la maternelle du Centre et au collège Jean Charcot. Un article est aussi consacré à « défendre la sécurité sociale. »

Joinville socialiste (3)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

liliane 07/07/2010 07:31



N'avez vous pas été, un temps, Directeur à l'Ophlm pendant cette période?



Benoit Willot 10/07/2010 21:40



Pas en 1980, mais un peu plus tard, effectivement.



Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes