Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 23:03

Je continue de feuilleter les publications socialistes diffusées à Joinville-le-Pont depuis au moins 1978.

L’année 1981 est marquée par des luttes politiques nationales qui mobilisent fortement les militants Joinvillais. Leurs titres sont évocateurs de la montée de la perspective d’alternance. En janvier, le titre est symbolique de l’envie d’en finir avec un régime : « Battre Giscard, c’est possible » ; en mars, les propositions sont sur la table : « L’autre politique, c’est la nôtre » ; en avril, c’est le besoin d’une nouvelle majorité qui s’affirme : « Voter François Mitterrand dès le premier tour, c’est assurer la victoire de la gauche. »

Dans le numéro 4, un « appel aux habitants du Val de Marne » est lancé par plusieurs élus socialistes, dont Raymond Irigoyen, maire adjoint de Joinville-le-Pont et Jean-Marc Levetti, secrétaire de la section socialiste de la commune. Dans le numéro suivant, 36 élus et citoyens Joinvillais. Je figure sur cette liste en tant que cadre administratif (je me suis installé à Joinville un an et demi plus tôt).

Ce numéro 5 de Joinville socialiste (04/1981) comporte d’ailleurs un article important : une interview exclusive de Michel Rocard, titrée « Mitterrand président ! ». L’ancien dirigeant du Psu répond à la question des socialistes Joinvillais : « aux yeux de nombreux Français, vous étiez le meilleur candidat socialiste » ; le futur premier ministre déclare : « jamais je n’ai mené de combat personnel (…) le meilleur moyen d’être fidèle à l’espérance est d’assurer l’élection de François Mitterrand. »

Pour Michel Rocard, un des grands enjeux est la régionalisation, qu’il souhaite et que le futur président socialiste mettra effectivement en route.

Joinville socialiste (5)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes