Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 15:00

La Préfecture de la région a annoncé que 21 314 logements locatifs sociaux ont été financés en 2007 en Île de France sans compter les reconstructions dans le cadre des opérations de renouvellement urbain (environ 3 000 logements).

Ce chiffre marque une progression de 14% par rapport à 2006 (18 490) et de 47% par rapport à 2005.

Le Val-de-Marne se place en deuxième position en Île de France avec 2 988 logements locatifs sociaux, le premier constructeur étant la ville de Paris (5 760). Viennent ensuite la Seine Saint Denis (2 750 logements) et l’Essonne (2 620 logements). Par contre, les  Hauts de Seine n’affichent que 1 213 nouveaux logements réellement sociaux.

Malgré la progression, la construction sociale en Île de France est inférieurs aux objectifs fixés par le gouvernement puisque 23 261 logements sociaux étaient espérés et que le taux de réalisation global est donc de 92%.

Mais il y a une différence très importante selon les territoires. Ainsi, le Val de Marne fait beaucoup mieux que ce qui était planifié (118% de son objectif). Les autres bons élèves sont la Seine-Saint-Denis avec 109%, l'Essonne à 108% ainsi que Paris (103%). On remarquera que ce sont tous des départements qui avaient déjà une majorité de gauche.

Tous les autres n’atteignent pas leur objectif, et se situent parfois très loin. C’est le cas en particulier du fief présidentiel. Le département présidé par Nicolas Sarkozy début 2007 et aujourd’hui par Patrick Devedjian, secrétaire général de l’Ump, n’atteint que 54% de son quota, qui était de 2 250 logements. C’est pourtant le plus riche de la région – et avec quelques unes des villes les moins bien dotées en Hlm, comme Neuilly sur Seine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans logement
commenter cet article

commentaires

HORTIS 03/06/2008 20:30

les liste de droite totalisent......58 % sur ce bureau !!!!!!!!!!!!!!, bonne analyse Mr WILLOT , pour etre en tete il faut plus de 50 % pour rappel

Benoit Willot 04/06/2008 13:04


Peut-on totaliser les listes Dosne et Aubry ? En tout cas, leurs dirigeants s'y refusent.
Et s'il faut avoir "plus de 50%" pour être "en tête", alors, personne n'a été en tête nulle part - ni à l'échelle de Joinville, ni dans aucun bureau.


Joinvillais bien sûr 03/06/2008 07:58

Avec environ 25 % de logments sociaux à Joinville, je crois que Joinville est loin devant Neuilly...D'ailleurs, les résultats des bureaux de vote montre que dans les quartiers les plus populaires (Lafontaine par exemple) O. Dosne est arrivé en tête.

Benoit Willot 03/06/2008 09:13


Certains aiment bien réécrire l'histoire. Mais dans le sixième bureau (école Jean de La Fontaine), c'est la liste de gauche qui était en tête au premier comme au second tour des
municiaples de mars 2008.
Au second tour, les résultats ont été les suivants : liste Benoit Willot (gauche), 42,1%; liste Olivier Dosne (divers droite), 35,3%; liste Olivier Aubry (Ump), 22,6%.
 En ce qui concerne les logements sociaux, on rappelle que l'objectif du SDRIF (le schéma directeur de la région) est de 30% de logements sociaux dans chaque commune.


louis 02/06/2008 23:59

si moustique nous fait pas un délire , alors la je comprends plus rien , vraiment n'importe quoi sur l'analyse locale 

Moustique 01/06/2008 18:19

Les logements sociaux font visiblement peur à bon nombre de joinvillais qui en ont fait l'argument n°1 pour voter à droite aux municipales. Faut-il que Joinville ressemble à Neuilly ?

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes