Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 23:02

D’après le quotidien Le Monde (22/06/2008), l’homme d’affaires Tarak Ben Ammar, PDG du groupe Quinta (production, distribution, industries techniques du cinéma et de la télévision), a renoncé, vendredi 20 juin, à acquérir le Laboratoire Eclair (Épinay-sur-Seine).

L’opération, annoncée le 19 décembre 2007, aurait fait de Quinta le propriétaire de la totalité des laboratoires cinématographiques français (Eclair, LTC, GTC et LNF). Quinta, qui détenait déjà 43 % d’Eclair, comptait acheter les 57 % restants. »

Quinta contrôle LTC ainsi que Duran Dubois qui comprend les Auditoriums de Joinville. Éclair a repris GTC, le principal acteur de l’industrie du cinéma à Joinville.

Voici le commentaire qu’en fait Nouchema : « Le pire reste à craindre (…) Le défaut de vision globale et le risque d'un retour de guerre des prix va conduire les laboratoires à revoir leur stratégie, et la variable d'ajustement risque bien d'être le personnel... »

Selon le quotidien Les Échos (24/06/2008), Tarak Ben Ammar, homme d’affaires tunisien très présent dans la télévision et le cinéma, craindrait « des conditions de fusion trop dures qui auraient empêché la viabilité de l’opération » et s’inquiéterait du délai de décision des autorités de la concurrence, l’avis étant attendu pour octobre 2008. Mais les producteurs de l’ARP qui s’étaient inquiétés du projet, ne croient pas à cet argument ; leur délégué général, Michel Gomez, se dit « dubitatif. »

Le journal économique Les Échos remarque que « la rupture intervient dans une conjoncture difficile pour les laboratoires. Déficitaires de plusieurs millions d’euros en 2007, les Studios Éclair seraient en position délicate. Leur filiale GTC, spécialisée dans le tirage de copies, perdrait de l’ordre de 200 000 euros par mois. À la tête de Quinta Industries, Tarak Ben Ammar enregistrerait de son côté des déconvenues avec sa filiale Duran Dubois, spécialisée dans la post-production et les effets spéciaux. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans cinéma et jeux vidéo
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes