Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 14:01

Dans un bulletin daté de juin 2008, l’Insee donne les chiffres clés de Joinville-le-Pont prenant en compte les données des enquêtes de recensement partielles de 2004 à 2007 et confirme la baisse de la population de Joinville.

L’Institut de la statistique confirme son estimation d’une population de 17 100 habitants pour la commune. La féminisation de la population municipale se poursuit, les femmes représentant 53% des habitants.

Une baisse de 0,5% de la population des ménages est constatée entre le recensement général de 1999 et l’année 2005.

Dans le même espace de temps, le nombre de ménages a augmenté : 469 en plus (+6,2%), passant de 7 596 à 8 056. Le nombre moyen de personnes par ménage diminue, en conséquence, de 2,2 à 2,1.

L’accroissement du parc d’habitations de 485 logements est également conséquent (+5,8%), portant le parc municipal à 8 802 contre 8 317 six ans auparavant. Il faut constater qu’une production nette d’environ 80 logements par an ne suffit pas à maintenir la population d’une ville comme Joinville, ce que les travaux de préparation du plan local d’urbanisme avaient montré.

On remarquera que la part des logements individuels diminue au profit des appartements dans des immeubles collectifs, qui passent 70 à 73% du parc. Le nombre de propriétaires progresse légèrement, à 49% (+2%).

Le nombre de ménages disposant d’un véhicule est en régression, à 71% (-1%).

L’Insee devrait publier, peut-être fin 2008, des chiffres plus détaillés.

La diminution de la population joinvillaise se situe dans un contexte où toutes les communes voisines gagnent des habitants, parfois de manière importante comme Saint Maurice (+6,2%) ou surtout Nogent (+7,9%). Mais les autres communes riveraines progressent aussi : Saint Maur des Fossés, +3,1%, Maisons-Alfort, +3,5% ou Champigny, +1,2%. Il en est de même du 12ème arrondissement de Paris (+0,9%), qui comprend le Bois de Vincennes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans démographie
commenter cet article

commentaires

olivier 04/07/2008 09:48

Ces données concernent la période 1999-2005 : peut être qu'avec le boom immobilier qui accéléré le déplacement vers l'est de nombreux parisiens et autres, dont je fais partie depuis novembre 2007 (+ 4 personnes alors que le logement était inoccupé) et la surpopulation scolaire annoncée à la rentrée scolaire, ce constat est sans doute faussé.Seule la mairie ou les services fiscaux sont en mesure d'apporter ces précisions.Pour répondre à Geneviève, c'est effectivement pas un mal en soi que la population diminue mais à la condition que pour conserver des marges d'investissement la commune puisse compenser la baisse par de l'apport en taxe professionnelle ou par le développement de l'intercommunalité. je crois que sur ce dernier point Joinville figure comme une exception au regard des autres villes de moins de 20000 habitants (ex: collecte des déchets; pourquoi ne pas remunicpaliser l'eau...)

Benoit Willot 04/07/2008 18:27


Qu'il y ait plus d'enfants dans le bas de Joinville, c'est un fait. Mais on ne peut pas parler de boom: les naissances ont d'ailleurs commencé à baisser en 2007 après 5 années de hausse. De plus,
le rythme de décohabitation dans certains logements relativement grands semble s'accélérer.
Il y a une distorsion géographique: certains quartiers voient leur population augmenter (Polangis, Palissy) tandis que la majeure partie des Hauts de Joinville voient leur nombre d'habitants
régresser.
Quant à la taxe professionnelle, elle baisse et les perspectives à moyen terme sont fort mauvaises.


Geneviève 03/07/2008 10:08

Contrairement à M. Willot, qui comme d'habitude se garde bien de donner son opinion personnelle, le commentateur précédent à l'air de penser que c'est une bonne chose que la population augmente.Il faudrait au moins donner des arguments !Moi je trouve que quand on n'est pas trop entassés, on vit mieux.Bien contente donc qu'on ait à Joinville des écolos qui attaquent de temps en temps en justice les opérations immobilières un peu trop délirantes...

Benoit Willot 03/07/2008 12:52


Dans certains domaines, l'important, ce n'est pas l'opinion, ce sont les faits. Que ce soit une bonne chose ou pas, la population française augmente, comme celle de l'Île de France
et en particulier de la petite couronne.
Il y a les Joinvillais qui sont contents d'être logés et il y a les (nombreux) Joinvillais qui ne trouvent pas à se loger et sont soit contraints de vivre dans des locaux inadaptés, soit d'aller
s'installer ailleurs.
Les villes qui voient leur population augmenter ne sont pas particulièrement désagréables à vivre, aux dires de leurs habitants: Saint Maurice, Nogent, Alfortville ou Créteil gagnent non seulement
des citoyens supplémentaires, mais voient aussi leurs équipements s'améliorer.


Hortis 03/07/2008 00:36

la faute à qui : AUBRY 1 et 2                  et aux     EColo avec tous les recours possible

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes