Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Les Hlm de la rue de Paris

Publié par Benoit Willot sur 16 Juillet 2008, 23:06pm

Catégories : #Hauts de Joinville

Entamée en janvier 2008, la réhabilitation des immeubles Hlm de la rue de Paris, à Joinville-le-Pont, est d’autant mieux venue que lesdits immeubles avaient mauvaise presse dans la population.

Lors des réunions de concertation sur le projet, aujourd’hui à l’arrêt, de refonte du quartier des Hauts de Joinville, plusieurs habitants du quartier (mais pas des barres en question) avaient même demandé leur destruction.

Construits dans les années 1950 et 1960, les immeubles sont symboliques d’une architecture qui – même si elle est aujourd’hui peu goûtée – a permis de répondre à une crise aigüe du logement. Ils comportent 159 logements et se composent de deux grandes barres, dont l’une enjambe la rue de l’Église.

C’est l’architecte Jean de Mailly, né en 1911 qui fut, de 1956 à sa mort en 1975 chargé de l’aménagement de l'îlot de la rue de Paris. Pendant toute cette période, Georges Defert (droite) était maire de Joinville-le-Pont ; il avait succédé en 1953 à Amélie Trayaud, qui assura un court intérim après la démission de Robert Deloche, le libérateur puis maire (Pcf) de Joinville-le-Pont aux débuts de la quatrième république.

 

Diplômé de l'École nationale supérieure des beaux-arts, Jean de Mailly est premier grand prix de Rome en 1945 et architecte en chef des Bâtiments nationaux en 1948. Après avoir contribué à la reconstruction de Sedan (Ardennes), il travaille beaucoup dans le sud, notamment à Toulon, La Seyne-sur-Mer et Marseille. Il développe une collaboration étroite avec le constructeur Bouygues, avec lequel il réalise un nombre important de projets architecturaux notamment à la Défense. Il signe notamment le CNIT, réalisé avec Robert Camelot et Bernard Zehrfuss.

Jean de Mailly a été l’aménageur de plusieurs zones de grands ensembles (Zup), notamment Argentine à Beauvais (Oise) et la Grande résidence à Lens (Pas-de-Calais).

Membre de l'Académie des Beaux-Arts de l'Institut de France en 1968, Jean de Mailly a également signé la chapelle Notre-Dame-de-la-Visitation de Rosny-sous-Bois. (ssd$) en 1969.

 Rue de Paris, 2003

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents