Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Christian Estrosi (ministre à l’aménagement du territoire) : des discussions sont en cours sur le projet A4 / A86

Publié par Benoit Willot sur 14 Mars 2006, 00:00am

Catégories : #autoroute

Christian Estrosi, ministre délégué à l’aménagement du territoire dans le cadre, a clôturé les 3èmes rencontres pour le développement de l’Est Parisien, organisées le 1er mars à Fontenay-sous-Bois par l’Association des collectivités territoriales de l’Est Parisien (ACTEP).

Vingt communes, comptant plus de sept cent mille habitants, et deux départements (Val de Marne et Seine Saint Denis) ont créé cette association pour porter leurs projets de développement économique.

Un des dossiers les plus sensibles, celui du doublement de l’autoroute A4 par l’A86 entre Nogent et Saint Maurice, a fait l’objet d’une nouvelle mise au point. Voici l’intervention de Christian Estrosi.

« Je ne veux pas oublier ce que l'on appelle "le traitement du tronc commun A4 / A86". Assurer à la fois les fonctions de radiale et de rocade, en proche couronne, c'est souvent difficile. Un dispositif temporaire et exceptionnel permet d'exploiter toute la capacité des voies. Mis en œuvre depuis quelques mois, il montre son efficacité, mais ne saurait être qu'une solution d'attente.

« S'agissant des grands projets d'infrastructures, en deux ans, le Gouvernement a considérablement progressé en matière de financement en ouvrant la voie aux contrats de partenariat public – privé.

« Le CIACT du 14 octobre 2005 a inclus le tronc commun A4 / A86 parmi les huit projets identifiés comme pouvant être réalisés sous cette forme nouvelle de partenariat. C'était une étape décisive permettant enfin d'envisager de manière réaliste le financement de cette infrastructure essentielle.

« Des discussions conduites par Dominique Perben, ministre en charge des transports, sont actuellement en cours avec les élus. Elles permettront de définir les conditions d'une bonne intégration du projet à la spécificité du territoire traversé ».

Cette dernière phrase est inquiétante ; en effet, la déclaration d’utilité publique de 1998 prévoit précisément l’intégration dudit projet au territoire. S’agit-il de remettre en cause la solution de construction en tunnel, en élaborant un nouveau projet de viaduc comme le demandent certains élus, à l’instar du maire de Nogent, Jacques Martin (UMP) ?

 Christian Estrosi, ministre de l'aménagement du territoire, à Fontenay le 1/03/2006

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents