Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Joinville-le-Pont au jour le jour

Joinville-le-Pont au jour le jour

La vie locale sur les bords de Marne


Fanac à Québec

Publié par Benoit Willot sur 2 Octobre 2008, 23:02pm

Catégories : #Sports

Parmi les 34 bateaux engagés dans la Grande Traversée qui fêtait le quatrième centenaire de la fondation de la ville de Québec, partis de La Rochelle (Charente maritime) le 8 mai, arrivés dans la ville française d’Amérique le 24 juin et qui sont revenus à La Rochelle le 19 aout figurait un bateau baptisé le Fanac.

Il doit son nom au lieu qui l'a vu naitre en 1983, un chantier artisanal sur l’île Fanac, quartier de Joinville-le-Pont (Val de Marne). Racheté en 2007 par Emmanuel Guillory, il a été préparé pour la Grande Traversée pendant l'hiver 2007.

Il ne s'agissait pas d'une balade transatlantique ordinaire, mais d'un projet associatif sur la gestion des déchets, les économies d'énergie et d'eau, et cette navigation a permis de sensibiliser et de donner une dimension éducative par ses résultats concrets. Tout au long de la Grande Traversée plusieurs classes d'écoles élémentaires et des centres de loisirs ont appuyé le projet de l’association « Les amis de Fanac », créée le 29 janvier 2008 à Royan (Charente maritime).

Le projet visait aussi à la réactivation de liens entre des communautés françaises de la région de Marennes et Brouage et la ville de Caraquet, située dans la rive droite de l’embouchure du Saint Laurent dans la province de Québec.

Emmanuel Guillory, le chef de bord, avait 34 ans, et est chauffeur routier. Son propriétaire, habitant de l’île Fanac, prévoyait de naviguer en Patagonie mais son parcours ne l’a jamais fait se baigner en eau froide. Par contre, par deux fois (1984 et après une nouvelle révision en 1992) il est allé sous les tropiques.

Le Fanac est un Trismus, dont le navigateur Patrick Van God a conçu les plans, sur la base de son expérience de grand voyageur et de régatier. Les performances et la robustesse de ce bateau sont reconnues par tous les navigateurs.

C’est un dériveur lesté à 2 dérives, d’une longueur de 12m, d’une largeur de 4m avec un tirant d’eau d’un 1m / 2,10m. Son poids est de 11 tonnes, avec une surface de voiles de 50m² pour le génois et de 28m² pour la grand voile. Il est équipé d’un moteur diesel 4cyl de 42CV.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents