Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

19 octobre 2008 7 19 /10 /octobre /2008 23:03

En présentant le budget municipal pour 2008 en avril 2008, le maire avait refusé d’organiser un débat municipal, prétextant qu’il n’avait pas eu le temps d’assurer la préparation d’un document retraçant effectivement ce qu’il voulait.

Sur la présentation signée de sa main qui figure toujours sur le site internet de la mairie, Olivier Dosne (Ump) écrit : « Les premières orientations politiques que je souhaite donner à mon mandat seront regroupées dans un budget supplémentaire, qui sera voté en septembre prochain. Ce budget supplémentaire prendra par ailleurs en considération les préconisations de l’audit sur les finances de la Ville de Joinville-le-Pont, que j’ai commandé à un cabinet de conseil extérieur. »

Aussi j’attendais avec un certain intérêt le conseil municipal du 14 octobre 2008, qui débattait du budget supplémentaire pour 2008.

Tout d’abord, nous n’avons pas eu connaissance de l’audit mentionné ci-dessus. Il est dorénavant annoncé que nous en saurons peut-être plus au mois de décembre.

En ce qui concerne ce budget supplémentaire, je dois d’abord reprendre mes commentaires du budget initial pour l’année 2008 : « les frais de fonctionnement augmentent de 7,6%, l’autofinancement diminue de 16%, l’endettement progresse et l’investissement s’effondre… »

Hélas, le texte voté par les membres de la majorité municipale a aggravé ces tendances. Toujours plus de frais de fonctionnement, tandis que les investissements (déjà extrêmement faibles) diminuent encore.

Par rapport au budget initial, il y a une nouvelle augmentation des frais de personnel de 1% (+128 000 €), ce qui fait que la hausse par rapport à 2007 dépasse désormais 8,7%. Les « charges à caractère général » sont en hausse, en cours d’année de rien moins que 3,7% (+289 000 €).

Par contre les investissements dans les infrastructures diminuent de 624 000 € (-25,7%) : plus d’un quart de baisse par rapport au budget initial ! L’essentiel de la diminution correspond à l’abandon des travaux prévus sur les berges de l’île Fanac et de l’aménagement d’un nouveau site pour les services techniques municipaux.

S’il faut voir dans ce budget, comme le maire l’assurait, ses « premières orientations », elles sont assez claires : moins d’investissements et plus de dépenses courantes. Mais lors du conseil municipal d’octobre, ne craignant pas de se contredire, le maire assure que le budget n’était encore qu’un document technique et que ses véritables orientations viendront plus tard.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans gestion communale
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes