Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 23:01

Le parking du stade municipal Jean-Pierre Garchery a été créé pour permettre l’utilisation des équipements sportifs par les usagers (tennis, athlétisme et football principalement). Or, il s’avère qu’il est de plus en plus utilisé pour du stationnement résidentiel, notamment par des riverains de Saint Maurice qui échappent ainsi au stationnement payant instauré sur le parking public situé de l’autre côté de la nationale 4 ainsi que par des habitants du quartier des Canadiens à Joinville-le-Pont. Il semble également être utilisé par des usagers du RER, qui s’exonèrent ainsi du paiement du parc public.

Les conséquences sont que les utilisateurs du stade de Joinville-le-Pont ont de grande difficulté à y accéder, y compris à stationner brièvement pour déposer les enfants.

Une des difficultés dans la gestion de ce dossier est que le stade se situe sur le territoire de la ville de Paris, dans le Bois de Vincennes. Cependant, le protocole de coopération entre les communes de Paris et de Joinville-le-Pont, signé le 16 mai 2004, prévoit une coopération étroite entre nos villes sur l’ensemble des sujets touchant à la traversée de la N4 et stade lui-même.

Lorsque j’ai interrogé le maire, Olivier Dosne (Ump) sur cette question, lors du conseil municipal du 29 septembre 2008, j’ai obtenu une réponse fataliste. Les services municipaux ont paraît-il « saisi Pierre Mansat », adjoint au maire de Paris, de ce problème. Mais rien n’est prévu.

Attendra-t-on un incident grave avant d’agir ?

Pourtant, on pourrait mettre en place de manière concertée des modes de gestion du parking et pourquoi pas, prévoir des navettes pour amener les enfants depuis différents points de Joinville aux heures des entraînements (Barbusse, la mairie, Leclerc, Palissy, Polangis par exemple).

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans Sports
commenter cet article

commentaires

Fabienne C. 27/10/2008 22:08

Le stationnement à Joinville le Pont, c'est vraiment un point noir. L'incivilité dépasse les bornes... Il y a l'utilisation du parking du stade, mais aussi le stationnement en double, voir triple file dans la rue de Paris. Du coup, j'ai opté de faire mes courses ailleurs. Ce n'est pas la solution, mais c'est la mienne en attendant que la situation s'améliore.

Hortis 25/10/2008 23:58

intéressant tout cela , mais pour le conseil général il serait honnete de préciser qu'il intervient à la demande du maire et non sur poposition du CG  , comme précisé dans le parisien et divers articles , votre style de réponse est relativement dirons nous ..........................politique locale

pamela 25/10/2008 21:00

suite ...incident grave ? le maire ne vient il pas pas déjà de démontrer sur les travaux en cours de la rue de Paris  sa capacité de réaction ,? qu'avait fait sur cette rue le précédent maire P  AUBRY : rien,  sur le staionnement en 25 ans ? rien

Benoit Willot 25/10/2008 21:05


Les travaux en cours, rue de Paris, sont des travaux menés par le conseil général du Val de Marne - pas par la commune. Au contraire, une grande partie des travaux prévus sur le budget communal
sont annulés ou reportés.


pamela 25/10/2008 20:55

2008 ?  vous parlez donc du projet NERIN AUBRYenterré ? sur quoi vous fondez vous précisemment pour affirmer cela ?le maire est il hors délais selon vous( après seulement 7 mois de pouvoir ) ou est il en cours d'étude de possibilité de réaliser un projet malgré le climat banquaire et économique désastreux ?

Benoit Willot 25/10/2008 21:04


Pour l'instant, on ne voit rien venir. Or, pour lancer effectivement le projet, il faut une révision du plan local d'urbanisme - ce qui ne se fait pas en quelques jours. Donc, le programme de la
Zac est devenu, de fait, obsolète.


candygirl1968 25/10/2008 11:37

plus largement, le stationnement est un réel problème sur Joinville, notamment pour les habitants de la résidence Pinson dont je fais partie, mais aussi les habitants du quartier des canadiens. Losqu'on ne dispose pas d'emplacement de parking ou de box, c'est la vraie galère ! la place du 8 mai est inaccessible pratiquement 4 jours par semaine (avec le marché jeud et dimanche, il faut enlever les voiture à partir de 16h30 la veille). le petit parking face à la mairie est en zone bleue et limite donc le stationnement. je comprend les personnes qui finissent par investir le parking du stade !un réel problème sur lequel il est nécessaire d'avoir une vraie réflexion

Benoit Willot 25/10/2008 19:40


La création d'un parking public était une des éléments majeurs du projets d'aménagement des Hauts de Joinville. Il aurait dû démarrer en 2008. Mais lae lancement de la Zac semble, si ce n'est
définitivement enterré, du moins reporté sine die.


Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes