Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Joinville-le-Pont au jour le jour
  • Joinville-le-Pont au jour le jour
  • : Information sur Joinville-le-Pont et le Val-de-Marne, Politique, urbanisme, économie, emploi, environnement, culture, logement, sports, élections, vie locale
  • Contact

Recherche

Benoit Willot

Ancien conseiller municipal de Joinville le Pont (France, Val de Marne)

58 ans, chargé de mission dans un organisme d'emploi et de formation

benoitwillot@joinville-le-pont.info

 

Joinville-le-Pont au jour le jour est compatible avec tous les téléphones portables permettant un accès à internet :

13 avril 2006 4 13 /04 /avril /2006 23:00

Étrange échange au conseil municipal du 30 mars 2006. Passé minuit, le maire, Pierre Aubry (divers droite) s’est lancé dans une réponse fort peu claire à une question diverse longuissime de Marie-Paule de Fabrègues , conseillère municipale d’opposition (divers droite), ancienne conseillère générale.

Les positions ultra-rigoristes de l’ancienne maire adjointe, tombée en disgrâce, sont connues de tous, et il était donc particulièrement étonnant de voir celui qui lui a repris le poste de conseiller général la traiter de « stalinienne » ou la classer à l’extrême gauche.

Dans une lettre ouverte, Marie-Paule de Fabrègues se plaint de l’outrance et de l’incorrection des propos du maire qui, selon elle, le déshonoreraient. Elle stigmatise également « l’extrême violence des propos du maires et ses injures ».

Pierre Aubry considère pour sa part que sa rivale fait preuve d’une « démagogie triste ».

Ce qui avait provoqué l’ire du maire, c’est sa mise en cause dans l’implantation de nouveaux commerces dans les immeubles du quartier des Studios (fleuriste, meubles) et surtout le projet de parapharmacie, dénoncé par un collectif de pharmacien. Il estime que le « commerce de notre époque » ne se gère pas comme dans « la Russie soviétique des années 1935 ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Benoit Willot - dans conseil municipal
commenter cet article

commentaires

lepticurieux 11/05/2006 14:56

cher Mr WILLOT ,
vous confirmez donc les propos de mr le maire......qui donnait une réponse à l'ensemble de la question de me De Fabrègues , ne pratiquez pas la langue de bois !!!!!
et vous quelle est votre position sur cette question , quelles sont vos propositions sur les tpe et petits commerces joinvillais ?
bonne journée
 

Benoit Willot 14/05/2006 18:04

Une prise de connaissance tardive de votre commentaire sur ma « question diverse » présentée au Conseil Municipal du 30 mars dernier, jointe à un séjour en Provence qui vient de s’achever, sont les raisons de mon retard à faire écho à votre blog du 14 avril.
Celui-ci m’inspire les réflexions suivantes :
-         recevoir de vous, avant diffusion, copie dudit blog m’aurait plu en particulier à cause de ma photographie que vous vous êtes permis de joindre, sans doute pour mon sourire irrésistible, mais tout de même…
-         par ailleurs, vous faites erreur : je n’ai pas écrit une « lettre ouverte », j’ai seulement informé les membres de l’équipe municipale du contenu de ma « question diverse » qu’ils ignoraient et suite au constat qu’ils ont dû faire, lors du Conseil du 30 mars, de la goujaterie du Maire, de son extrême violence verbale, - qui par là-même , du reste, en annihile la portée – apparemment, sa seule façon de s’exprimer, depuis plusieurs années, quand il est dans son tort.
-         Enfin, vous parlez de mes positions « ultra rigoristes », sans préciser, hélas, l’objet auquel elles s’appliquent : finances, morale, politesse, grammaire, orthographe … ?  Mais en les disant « connues de tous » ! Quel honneur vous me faites : je ne me savais pas si célèbre !  Toutefois, une précision s’impose : ma rigueur, je la cultive, en particulier pour l’appliquer à mon honnêteté intellectuelle. C’est positif vu la chienlit dans laquelle l’absence de rigueur dans nombre de domaines a plongé notre société depuis des lustres.
-         Connaissez-vous beaucoup de collègues municipaux pouvant en dire autant ?
Merci de retirer ma photo de votre blog : vous n’aviez, je crois, aucun droit de l’y mettre.
 

Cordialement
 

M.P. de Fabrègues
 

 

jerome glachant 16/04/2006 22:19

Bravo pour la réponse du maire, si cela concerne la parapharmacie !Par contre, Je ne comprends pas bien en quoi défendre les commerçants (si j'ai bien compris) s'assimile à de la "démagogie triste".  Il doit rester des élécteurs chez les clients !

Benoit Willot 17/04/2006 11:34

Les propos du maire étaient plus violents, mais l'expression "démagogie triste" figure dans le compte rendu officiel du conseil municipal

Articles Récents

Urbanisme

L’avis publié le 6 mars 2010 par le commissaire enquêteur sur la création de la zone d’aménagement concerté (Zac) des Hauts de Joinville et la modification du plan local d’urbanisme (PLU) liée à cette opération est devenu défavorable avec le refus, par la majorité municipale, d’accéder aux réserves obligatoires formulées dans ce document.

L’enquête d’utilité publique la modification du plan local d’urbanisme concernant plusieurs zones d’activités tertiaires a lieu du 15 février au 15 avril 2010. Elle a porté principalement sur l’augmentation de la possibilité de construire sur l’actuel parking de la gare RER. Mais elle concernait aussi d'autres zones de Joinville comme la zone cinématographique Charles Pathé, le terrain de l'usine Eaux de Paris et la rue des Platanes.

Elections européennes